La bienveillance à l’école

LA BIENVEILLANCE À L’ÉCOLE, UN CONCEPT DONT IL FAUT SE SAISIR

bienveillance

Qu’est-ce que la bienveillance dans le champ éducatif et scolaire ? Ce concept émerge depuis la loi d‘orientation et figure explicitement dans la circulaire de rentrée 2014. Elle recouvre pourtant des initiatives et des pratiques diverses. Cette question de la bienveillance dans le système éducatif est appréciée différemment, qu’elle apparaisse primordiale, fondamentale, consubstantielle de l’acte d’enseigner ou cache-misère, concept mou des réformes éducatives. On peut aussi penser que cette notion reste largement à incarner.

Dans cet article, nous nous pencherons sur les critiques adressées au concept de la bienveillance. Un article détaillé du SNPI apporte sans doute une analyse critique des plus construites sur ce concept. Ce syndicat d’inspecteurs, par l’intermédiaire de son secrétaire général, nous invite ainsi à nous “méfier de l’usage si répandu de la notion de bienveillance”. Mais tout d’abord, afin de ne pas nous méprendre sur ses intentions, l’auteur, Paul Devin, précise bien le cadre de sa réflexion :

Je n’ai pas l’intention ici de contester que la qualité de la relation avec les élèves soit un objet de travail nécessaire et une condition de leur réussite. Je ne nierai pas non plus que la réflexion et la formation soient indispensables pour améliorer certaines pratiques professionnelles insuffisamment préoccupées de ces questions. Je voudrais juste interroger l’émergence subite et omniprésente de ce concept de bienveillance qui prétend avoir la vertu de pouvoir fortement contribuer à construire une réussite scolaire plus démocratique”.

https://ecolededemain.wordpress.com/2014/10/22/la-bienveillance-a-lecole-un-concept-dont-il-faut-se-saisir/

Publicités

3 commentaires sur “La bienveillance à l’école

  1. La bienveillance, en mode éducation nationale. J’ai toujours pensé, et je continue à penser, que l’école est une armée pour enfants. Un entraînement au futur asservissement et abrutissement quotidien, à la routine obligatoire, à la castration de la vraie créativité. Obéis, tais-toi, fais pas ci, fais pas ça, etc. Malgré cela, je reste un défenseur de l’école, lieu où on est censé tordre le cou aux croyances imbéciles et variées, et faute de mieux, un mieux à inventer et qui n’a pas de règles, sinon celles du travail comme enrichissement personnel. Avec les gosses que j’ai eus, j’ai toujours tenté de les amener là où j’étais passé : l’ouverture des yeux, l’ouverture d’esprit, la fermeture du carnet de notes.

    Aimé par 2 people

  2. Je ne sais pas ce que sous-entend l’EN derrière le terme « bienveillance ».
    Pour moi c’est porter sur l’enfant un regard positif. Croire en ses capacités, en son potentiel. en sa réussite (même si elle n’est pas notre réussite).

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s