AESH/AVS : peut-on parler aux parents ?

se-taire-au-lieu-de-sermonner

Dans toutes les formations on nous le martèle : vous ne devez pas parler aux parents sans la présence de l’enseignant.

Mais pourquoi donc ? Est-ce vraiment interdit ?

A priori et après moult recherches, aucune loi ne l’interdit, c’est un peu le « principe de précaution ».

  • Les seuls garants de la pédagogie sont les enseignants (ils sont formés pour ça).
  • Certains avs/aesh vont trop loin et se permettent des réflexions sur la manière dont les enseignants abordent le handicap de l’élève accompagné.
  • Certains parents se montreraient trop intrusifs sur la façon dont leur enfant est pris en charge dans le milieu scolaire
  • Certains enseignants n’apprécieraient pas de ne pas être le seul interlocuteur des parents.

Bla bla bla, bla bla bla

Pourtant nous sommes nombreux à le faire (parler avec les parents sans la présence de l’enseignant)

Serions-nous des rebelles ?

  • Que nenni, nous faisons juste notre travail en restant à notre place.
  • Nous ne parlons que de ce que nous maîtrisons
  • Nous tenons l’enseignant au courant de ce qui s’est dit.
  • Nous savons dire « Vous devriez parler de ça avec l’enseignant »
  • Nous sommes parfois et même souvent plus en contact avec les parents, et des questions ils en ont… alors difficile de dire non !

CONCLUSION : ce n’est pas interdit par la loi, mais il ne faut pas en abuser non plus. Le mieux est de le faire en ayant conscience que l’on fait partie d’une équipe. Et si on nous l’interdit, éviter de le faire (à moins d’être un vrai rebelle).

hablar-rapido

Publicités

4 commentaires

  1. En 7 ans d’exercice en tant qu’AVS, l’enseignant référent nous a toujours formellement interdit de communiquer avec les parents des élèves accompagnés. « Trop de dérives ». Dans mon département il y a eu des situations où les parents « harcelaient » une collègue, à toute heure de la journée … La politique étant « ne pas faire de vagues », les consignes sont désormais strictes.

    Aimé par 2 people

  2. Tout a fait d accord sans etre une rebelle etant donne que jai ete des deux cotes je suis maman et jai ete avs et pour le bien de mon fils cetait important quil y est echange entre nous afin d aider au mieux l énseignante a mieux communiquer avec mon fils et l aider a comprendre les consignes et les rituels

    Aimé par 3 people

  3. Des personnes extérieures auraient trouvé le moyen de poster des commentaires sur le blog !? J’en reviens pas ! Sinon je ne parle pas aux parents, je ne suis pas payé pour cela.

    J'aime

  4. Je suis tout à fait d’accord avec cet article! Bien sûr qu’il y a et qu’il y aura toujours des dérives, tout comme il y a des dérives de la part des enseignants. Je communique avec les parents en restant dans les limites de mes connaissances et de ma mission auprès de l’élève. Je suis même allée 3 jours en formation avec l’élève en institut spécialisé, transportée dans le véhicule des parents, avec l’aval de l’enseignant référent, et j’ai récupéré mes heures. Comme quoi d’une région à l’autre…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s