Ma 1ère année de CDD AESH(5) »Mon emploi du temps ne me permet pas de cumuler avec un 2ème emploi »

Deux appels de la mairie pour me proposer un emploi en fin de chaque après midi de la semaine.

Des activités périscolaires de 17h à 19h dans des écoles de la ville.

Super je me dis, cela me permettrait de compléter le maigre salaire du mi temps (22h30/semaine) de mon contrat d’AESH. 10hoo supplémentaires par semaine, 

Mauvaise nouvelle, je n’avais pas réagi plus tôt : certains cours finissent à 17h quand on est en poste dans un collège.

Par malchance, des matières importantes sont dispensées de 16h à 17h pour les élèves que j’accompagne. Impossible donc de modifier mon emploi du temps sans pénaliser les élèves.

De toute manière, ni le chef d’établissement, ni le service qui gère les AESH à la DSDEN ne sont d’accord pour faire des changements pour que je puisse concilier ces deux emplois. Pas d’ « arrangements » possibles. Impossible de négocier.

Je suis très déçue, je me dis que rien n’est fait pour nous permettre de sortir de cette précarité… Je suis aussi en colère contre la DSDEN qui n’a même pas tenté de négocier avec mon chef d’établissement. Mais je ne me laisse pas abattre, cela me conforte dans ma volonté de me mobiliser et motiver mes collègues pour obtenir une reconnaissance de notre métier d’AESH. Exiger davantage d’heures, en finir avec ces temps partiels imposés qui ne nous permettent pas de vivre décemment.

Vivement le rassemblement devant le rectorat mi février ! Nous allons enfin pouvoir faire état de nos revendications. Seul(e) on ne peut rien obtenir, mais nombreux nous seront écoutés, et au fil des rassemblements, nous obtiendrons de plus en plus d’avancées. En tous cas, moi j’y crois !

Publicités

4 commentaires sur “Ma 1ère année de CDD AESH(5) »Mon emploi du temps ne me permet pas de cumuler avec un 2ème emploi »

  1. Honteux que votre chef d’établissement ne vous soutienne pas.
    Moi j’ai toujours pu arranger mon EDT quand je travaillais en collège, et de toute façon je prévenais en début d’année, comme ça c’était clair. Je disais : je suis obligée de compléter mon salaire pour payer mon loyer, donc étant donné que l’IA ne le fait pas, il faut bien que je me débrouille. Point ! (ça se voit que c’est pas eux qui sont dans la précarité…)
    Après effectivement ça peut désavantager les élèves s’ils sont une matière importante à ce moment-là. Mais on ne peut pas se dédoubler et il faut bien qu’on vive… 😉

    Tous devant les rectorats !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s