Daniel P., AVS en détresse : des présomptions d’emploi fictif…

La nouvelle est tombée sur les téléscripteurs  : « Daniel P., 60 ans au compteur; occuperait un emploi fictif à l’Education Nationale ». Cette bombe médiatique, c’est le Canard Laqué qui la révèle (ne cherchez pas, c’est une publication qui circule sous le duvet). Il transpire que certains AVS, renommés AESH pour des raisons de simplicité, sont considérés, ici ou bien encore là, comme des emplois fictifs, grassement rémunérés si on additionne tous leurs revenus et qu’on les cumule avec ceux de leurs collègues qui ont disparu dans la nature avec le butin. A la vérité, on parle de sommes pénélopières, c’est dire l’ampleur du scandale.

Ce que nous savons du cas de Daniel P.

Comme bien d’autres il officierait dans un établissement scolaire, mais serait transparent, voire quasiment invisible. Les quelques fois où on aurait noté – tout de même – sa présence, on lui aurait notifié verbalement que l’élève dont il est l’accompagnateur :

a) n’a pas vraiment besoin de lui

b) s’en sort très bien tout seul

c) ne fait pas de différence quand il n’est pas là

Une enquête est en cours, mais une interview de sa femme tendrait à prouver qu’il est très souvent à la maison. Quant au témoignage du voisinage, il est accablant. Daniel P. serait quasiment tout le temps en vacances.

A suivre…

Publicités

3 commentaires sur “Daniel P., AVS en détresse : des présomptions d’emploi fictif…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s