AVS en CUI, j’ai un contrat de 20 h et je fais 20 h !

Il y a quelques semaines lors d’un entretien avec mon conseiller pôle emploi, j’ai découvert que je pouvais devenir avs. J’étais éligible au contrat aidé CUI. Je n’ai aucune expérience avec les enfants (à part les miens), et encore moins avec le handicap. « Ce n’est pas grave » m’a dit mon conseiller. J’ai alors consulté les offres disponibles, j’ai pris contact avec une directrice d’école…

Avant de me rendre à cet entretien, j’avais pris des renseignements sur différents groupes et forums et étais très inquiète sur ce problème de 20 h payées, mais 24 h à faire pour soit disant rattraper les vacances.

L’entretien se passe bien, on me parle d’un élève en CE2 et d’un autre en CM1, il s’agit de remplacer une personne en fin de contrat. On me parle des handicaps des élèves, on me dit qu’on me donnera des pistes pour les aider…

La directrice a ensuite été surprise par ma question : « Et je vais faire combien d’heures ? »

« Et bien 20 h, puisqu’il s’agit d’un contrat de 20 h  ! »

Je lui ai alors expliqué ce qui se passait régulièrement, elle a semblé réellement surprise, voir même choquée.

Depuis je m’épanouie dans ce travail, j’envisage de passer AESH d’ici deux ans et si c’est possible.

Pour aller plus loin

Ici aussi 

Texte de référence

Avec un contrat de 20 h, on doit faire 20 h ! Pas de vacances à rattraper !

Corinne AVS

20_heures_france_2_logo_2004

 

Publicités

Un commentaire

  1. Merci Corinne pour ce témoignage! Je ne suis pas surprise que l’enseignante ne soit pas au courant, car en général, ce ne sont pas les collègues qui nous poussent à en faire plus que ce pour quoi on est payé! Le problème vient de notre hiérarchie à qui nous devons tenir tête, mais bien sûr avec cette épée de Damoclès au dessus de notre tête qui inquiète beaucoup de collègue, puisque notre hiérarchie reste notre employeur!!! Et je comprends aussi que cela fasse peur pour celles et ceux en situation de précarité… Et ils le savent et en jouent bien sûr! Alors arrêtons d’être des moutons, sinon rien ne changera jamais… Pour vivre heureux, il ne faut pas vivre cachés, mais il faut prendre des risques mesurés, certes, mais des risques quand même!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s