Corinne : heureuse d’être AVS dans le collège où je suis.

Heureuse d’être AVS dans le collège où je suis, même si le salaire ne suit pas.

AVS depuis deux ans dans un collège où je m’occupe de deux élèves de 5ème, l’un des deux est multi dys avec la gestion nouvelle d’un ordi, l’autre a un trouble du comportement (c’est mon deuxième contrat CUI).

Je suis également maman d’une enfant en situation de handicap (phobie scolaire, sociale, TAG trouble anxieux généralisé). J’ai la chance d’être dans un collège et au sein d’une équipe dans laquelle je me sens parfaitement intégrée et où mes remarques et mon avis comptent. Tout est fait pour le mieux des enfants. Je peux proposer des choses et en parler avec les différents professeurs afin de mieux les adapter selon les possibilités de ces derniers et bien-sûr des enfants concernés. Dans les réunions, mon avis est sollicité sur l’enfant et sur les éventuelles adaptations à engager.

J’ai d’excellents rapports avec les parents également car ils savent que je suis également parent d’enfant en situation de handicap et que je les comprends et mon expérience personnelle m’aide beaucoup. Nous travaillons aussi ensemble pour le mieux être de leur enfant et je trouve cela très utile pour mieux comprendre ce dernier.

J’aime également leur faire du soutien scolaire pendant les heures d’étude et en apprécier les bénéfices rapidement. J’estime vraiment avoir de la chance et être à ma place au milieu de personnes très compréhensives et à l’écoute. La principale adjointe et la principale sont toujours disponibles ainsi que la CPE. J’aime aller travailler dans ces conditions idéales selon moi.

L’ambiance entre AVS est top, on s’entraide. Les professeurs sont très sympas, on discute, on plaisante, on échange. J’ai vraiment très envie de rester dans ce collège car je sais la chance que j’ai et que n’ont pas d’autres collègues. J’ai fait une demande pour y rester avec le soutien des deux principales et de lettres de professeurs ainsi que celles des parents des deux enfants et j’ai même osé demander un 80%. Un bon CV à l’appui je croise les doigts. Je souhaite vraiment que cet emploi devienne vraiment une profession à part entière avec un vrai statut et un salaire décent. C’est très gratifiant d’accompagner un enfant et très gratifiant d’être reconnue pour ce que l’on fait. Personnellement je me sens mieux en collège plutôt qu’en maternelle ou en primaire et je pense que l’on devrait prendre en compte le choix des AVS AESH dans ce domaine. J’ai gardé de bonnes relations avec les parents d’enfants dont je me suis occupée en école primaire et en école maternelle et pour certains enfants, je les ai encore au téléphone et je reçois des cartes postales de leurs vacances.

happy-face_happyface_smiley_2400x2400

Corinne AVS au collège

Publicités

3 commentaires sur “Corinne : heureuse d’être AVS dans le collège où je suis.

  1. Tant mieux pour vous, donc tout est parfait! Je suis heureuse que vous puissiez vous épanouir dans ce travail et que vous puissiez en vivre avec votre enfant en condition de handicap. Que dire de plus? « Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes » comme disait Voltaire qui a écrit « Candide » sous-titré L’Optimiste: voilà un détail révélateur des préoccupations de Voltaire. Le philosophe a voulu se moquer d’un optimisme irraisonné…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s