« AESH : des Cdi empoisonnés ? »

Désormais, pour les AESH ayant atteint les 6 ans d’ancienneté,un CDi est possible.Mais tout n’est pas aussi clair que nous aurions pu le croire.

Si certains ont vu dans la création du contrat à durée indéterminée (CDI) de droit public une solution à la précarité de leur emploi, force est de constater que sa mise en œuvre n’est pas à la hauteur des espérances.

Un CDI n’assure pas un salaire décent car les temps partiels imposés restent le plus souvent la norme. De surcroît, l n’assure pas la sécurité de l’emploi comme beaucoup en sont persuadés. En effet, c’est très facile pour l’employeur que de licencier une personne sous CDI.

Peu de possibilités de mobilité ou d’évolution professionnelles s’offrent aux AESH en CDI.
Par exemple, Martine, qui a perdu le bénéfice de son CDI un an seulement après l’avoir signé, contrainte de quitter son poste pour suivre son mari. Elle devra désormais attendre à nouveau six ans en CDD sur un poste d’AESH avant qu’éventuellement lui soit proposé, une nouvelle fois, un CDI.

Le CDI est fonction des postes ouverts chaque année, ce qui signifie que le salarié peut être baladé d’une année sur l’autre d’un bout à l’autre de l’Académie et son refus entraînera un licenciement de plein droit !

Un CDI n’est pas un statut, c’est seulement un contrat de travail. C’est pour cela que les AESH exigent une titularisation !

Publicités

2 commentaires

  1. De toutes les façons des CDI dans des conditions comme celles qui sont la norme du moment, no way ! S’enchaîner à cette galère c’est prendre une voie de garage. Nous valons toutes et tous mieux que cela. Je préfère dix fois mieux un contrat en CDD dont je peux me dégager à l’amiable tout en préparant un projet qu’un CDI impasse. Comme dit plus haut, si vous devenez CDI on peut vous balader encore plus ! Si c’est possible…

    J'aime

    • Malheureusement beaucoup d’entre nous (à tort) on crût que le CDI allait nous apporter une certaine sécurité d’emploi, un salaire plus décent, des avantages de la fonction publique : évolution de carrières, de salaires, primes, etc … Eh oui, nous avons été sûrement très naïves/naïfs mais nous avons surtout été berné(e)s par un gouvernement de gauche qui semblait s’intéresser à notre devenir professionnel. De plus, dans un contexte économique difficile, qui se permettrait de refuser un CDI, après 6 ans (voire plus) de CDD ?

      Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s