Aurore AESH : « c’est à se demander si c’est pas l’avs qui fait le contrôle. »

smiley_vraagteken

Je m’appelle Aurore j’ai 37 ans. Je suis AESH dans un collège, en CDI depuis deux ans. J’accompagne Jacob en 4ème (dyslexique, dyspraxique et soupçons de dyscalculie). Je l’accompagne 18 h/semaine, autant dire qu’il a vraiment besoin de moi dans de nombreuses matières.

Il est courageux, fait toujours de son mieux, travaille à la maison. Il est agréable et souriant, ne pose aucun problème de comportement. Mais voilà, il dérange un peu quand même certains enseignants qui doivent :

  • mettre certains cours sur clé USB
  • adapter certains contrôles
  • ne pas prendre en compte l’orthographe
  • Lui laisser plus de temps
  • …..

A tout ça on s’y est habitué… Comme je l’accompagne dans toutes les matières (au moins un peu), il est facile de prévoir les contrôles lors de ma présence (ce n’est pas toujours le cas). Régulièrement des cours sont déplacés, les contrôles avec, et là encore on ne me prévient pas, alors que je suis dans l’établissement pour compléter mes heures (je prépare des supports, j’adapte des contrôles, je prépare des fiches de révision…).

J’ai entendu par inadvertance en salle des professeurs « C’est à se demander si c’est pas l’avs qui fait le contrôle. » C’est d’ailleurs dans la matière de cette prof que les contrôles sont faits sans ma présence (Tiens tiens, y aurait-il un rapport de cause à effet ?)

Je vais passer sur le fait que je suis AESH et non AVS, mais quand même si on s’intéressait un tout petit peu à mon travail, on verrait que je ne fais pas à la place… d’ailleurs dans certaines matières il est plus performant que moi.

Faites nous un peu confiance SVP et essayons de travailler ensemble

Publicités

2 commentaires sur “Aurore AESH : « c’est à se demander si c’est pas l’avs qui fait le contrôle. »

  1. C’est toujours les mêmes, ils n’adaptent pas, ils connaissent à peine le prénom de l’élève et encore moins son handicap.
    Ils ne voient pas tous les efforts que déploient les élèves accompagnés.
    Donc évidemment ils ne comprennent pas tous les aménagements que nous mettons en place, derrière, pour palier à leur manque d’adaptation. C’est juste insupportable et tellement injuste .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s