Léa, AESH : « Me faire une place en classe est devenu naturel pour les autres élèves »

Je suis AESH en collège depuis 3 ans. Au départ, ce n’est pas évident de trouver sa place dans une salle de classe. Savoir être discret(e) c’est une des règles d’or du métier d’AESH. Etre là, sans être là …

Cette année, réforme des collèges oblige, les cours de langue se font en ilôts, c’est à dire que les tables sont disposées de manière à ce que les élèves soient par groupe de 5 ou 6.
Difficile pour les enseignants de constituer les groupes, alors en plus caser une AVS!

Matéo, l’élève que j’accompagne s’est trouvé dans un groupe où il manquait une table pour moi. L’enseignante d’anglais, un peu gênée au début, m’a dit « Tu te trouveras bien une table, hein Léa? » puis est partie continuer la constitution des groupes.

C’est alors que j’ai vu deux camarades de classe de Matéo aller chercher une table supplémentaire pour que je puisse m’installer. « Et voilà le tour est joué Madame! » s’est exclamé Sofiane dans un grand sourire.

C’est devenu désormais naturel à chaque cours, les camarades de classe de Matéo sont soucieux que lui et moi puissions être côte à côte. Pour eux, je fais partie intégrante de la classe.

Publicités

Un commentaire sur “Léa, AESH : « Me faire une place en classe est devenu naturel pour les autres élèves »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s