Pour que Tom (enfant autiste) puisse rester scolarisé dans son collège

À l’attention : du Ministère de l’Éducation Nationale

Tom, âgé de 13 ans, étudie en cinquième au collège Léotard. Pour sa maman, l’adolescent est laissé pour compte par l’établissement… alors qu’il était encensé l’année dernière.

L’adolescent s’épanouit pleinement dans son nouveau cadre. Il demande même à ne plus être accompagné de l’auxiliaire de vie scolaire individuelle (AVSI) qui le suit partout depuis plusieurs années. Tom gagne en indépendance, son enseignante écrit alors dans son bulletin scolaire qu’il est « beaucoup plus serein et plus autonome depuis que son accompagnante est moins avec lui ».

Pourtant, depuis cette année, rien ne va plus. Quelques jours après la rentrée, la maman de Tom est convoquée pour une réunion pendant laquelle elle apprend que Tom a des problèmes comportementaux. Élodie, sa maman, tombe des nues : « Tom n’a eu que très peu de temps pour reprendre ses repères… et l’enseignante m’annonce que sans AVS, elle ne le ferait pas travailler. Qu’il faut prendre rendez-vous avec un IMPro (Institut médico-professionnel). »

Mais les déboires de cette maman ne s’arrêtent pas là : « Par la suite, j’ai appris que l’enseignante de Tom n’avait pas pu évaluer ses compétences. Qu’il n’était possible de l’inclure dans aucune classe (« normale »). Pourtant, l’année passée, il était inclut en sport, en musique, en arts plastiques et en anglais ».

Élodie raconte avoir dû saisir l’inspecteur académique pour que son fils soit finalement admis en anglais. Une bien maigre consolation vis-à-vis de tous ces litiges déjà vécus… et de ceux à venir. Accès refusé. La goutte d’eau pour Élodie, qui lance aujourd’hui un cri d’alarme: « Chaque enfant a le droit d’aller à l’école ! La MDPH fait des notifications, il y a des diagnostics effectués par des médecins… Pourtant, je suis laissée à l’abandon et personne ne me soutient. Je ne comprends pas, l’enseignement auprès du handicap n’est-ce pas une vocation ?  »

Sa voix se trouble de désespoir, elle lâche : « Tom n’a que 13 ans, il a encore la possibilité d’apprendre des choses. Je me doute bien qu’il ne passera pas le bac, mais tout ce qu’il peut apprendre, c’est du bonus. Il a déjà acquis tellement à l’école. Il écrit, il lit grâce à l’école. Je sais qu’il a du potentiel, il a toujours évolué… jusqu’à cette année.  »

Pour signer la pétition:
http://www.mesopinions.com/petition/enfants/tom-enfant-autiste-puisse-rester-scolarise/27892

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s