La France en Bleu ? Lumière d’espoir pour les personnes avec autisme

Ensemble, brisons les barrières pour l’autisme, avec l’espoir d’une  société inclusive. En France, les personnes avec autisme et leurs familles sont confrontées à de multiples barrières. Leurs vies sont consacrées à contourner ou essayer de renverser ces obstacles. Il est temps que notre pays brise ces barrières pour construire une société inclusive et accueillante pour les personnes avec autisme.

1. Barrière du diagnostic : Diagnostic trop tardif ou absence de diagnostic, refus de diagnostic, diagnostics non conformes aux classifications médicales internationales.

2. Barrière de la formation : Manque de formation actualisée sur l’autisme et croyances obsolètes encore en vigueur parmi les professionnels de santé, de la petite enfance, du handicap, de l’aide sociale à l’enfance et des experts auprès des tribunaux.

3. Barrière de l’argent : Argent public alloué à l’autisme gaspillé dans des pratiques inutiles inspirées de la psychanalyse, voire maltraitantes, manque d’argent pour les interventions recommandées par la Haute Autorité de Santé et l’Agence Nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux

4. Barrière de l’abandon : Absence de soutien aux familles par des services spécifiques à l’autisme et sur les lieux de vie de la personne, à domicile, à l’école, au travail pour ceux qui sont en capacité de travailler. Refus des MDPH de prendre en compte les spécificités de l’autisme.

5. Barrière du passage à l’âge adulte : Manque de moyens financiers et de solutions d’accompagnement ou d’hébergement pour les adultes, quel que soit leur niveau d’autonomie.

6. Barrière de l’absence de pilotage : Des plans « autisme » qui se succèdent avec un pilotage interministériel sous-dimensionné, et une absence d’indicateurs d’avancement et d’évaluation des mesures dans les territoires.

7. Barrière de la connaissance : Moyens dérisoires alloués à la recherche sur l’autisme, absence d’études épidémiologiques, alors qu’elles existent depuis une dizaine d’années dans les grands pays développés et commencent à se mettre en place partout dans le monde. Idées fausses véhiculées par certains médias et l’utilisation du mot « autisme » ou « autiste » de façon inappropriée.

http://www.autisme-france.fr/offres/doc_inline_src/577/2017_Dossier_de_presseAF-2_avril.pdf

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s