Pas de piscine pour Evan

Je m’appelle Brigitte, j’ai 37 ans, je suis la maman d’Evan (9 ans) TSA. Il est accompagné 20 heures par semaine par Pierre un AESH avec qui tout se passe parfaitement bien. Pierre est très impliqué dans son travail et la relation avec Evan est très bonne. Ils forment un binôme qui fonctionne à merveille.

Suite à un accident de voiture, Pierre a été arrêté cinq semaines. Par chance il a été remplacé dès le premier jour de son absence. A l’école venait de commencer le cycle piscine, Evan aime beaucoup aller dans l’eau, mais a du mal à se canaliser, il a besoin de quelqu’un auprès de lui pour profiter au maximum de l’activité et réussir les différents exercices (je précise qu’il est précisé dans le PPS qu’il doit être accompagné aussi dans l’eau à la piscine).

Mais voilà l’AVS qui remplace Pierre refuse d’aller dans l’eau, sous prétexte qu’elle ne veut pas se mettre en maillot de bain devant les enseignants…

Du coup pas de piscine pour Evan, la maîtresse connaissant mon fils a préféré me prévenir qu’il ne serait pas possible de l’y emmener.

Je n’en veux pas à la maîtresse, je connais Evan et je sais qu’il a un réel besoin d’un adulte à ses côtés. Je n’en veux pas à l’AVS ,enfin un peu quand même, parce que cet excès de pudeur a privé mon fils d’une activité précieuse à ses yeux.

J’aurais pu insister lourdement pour obliger l’école à emmener mon fils (quitte à ce que cela se passe mal faute d’un accompagnement adéquat), j’aurais pu insister lourdement pour obliger l’AVS à aller dans l’eau. Mais je me suis montrée raisonnable.

Heureusement Pierre et revenu, Evan a pu retourner à la piscine.

Pour aller un peu plus loin :

AESH/AVS et sortie piscine

Les missions de l’AESH

 

Publicités

4 commentaires

  1. Pourquoi en vouloir à l’AESH? Son rôle est d’accompagner sa scolarité, il n’est écrit nulle part, même dans le PPS que c’est l’AESH qui doit l’accompagner dans l’eau! Et si l’AESH avait la phobie de l’eau, si elle ne savait pas nager, si sa santé lui interdisait… mais bien sûr lors de son recrutement, rien ni personne ne lui a demandé si elle savait nager!!! Quand aux enseignants, ils passent des épreuves de natation, de sauvetage, lors de leur cursus, mais bien sûr ils ne vont pas dans l’eau! Chercher l’erreur? Je comprends votre sentiment d’injustice par rapport à votre enfant, mais quand on y réfléchit bien, l’AESH a peut-être aussi de bonnes raisons de refuser d’aller dans l’eau… Pour ma part, cette année je refuse d’y aller aussi, après quatre année de piscine, où j’allais dans l’eau avec l’élève, lorsqu’au moment de passer le test de fin de cycle, le maître nageur a refusé que je l’accompagne, et l’enseignant n’a rien dit, j’ai ressenti la panique, la douleur de l’élève et ma perte de confiance à mon égard a ce moment là, que je n’ai pas supporté! C’est pourquoi je laisse le soin cette année à l’enseignant et le maître nageur d’assumer leur méthode pédagogique jusqu’au bout!!!

    J'aime

  2. Rien ne vous empêche d’emmener votre fils à la piscine en dehors des horaires sccolaires. C’est le votre, c’est votre job. Déjà, il y a des gens pour l’aider à ne pas être pénaliser dans sa scolarité. Jusqu’à preuve du contraire, vous n’êtes pas capable de gérer ça seule, et des avs choississent de faire ce job pour vous aider, vous et votre enfant. Ensuite, cette dame qui refuse de se mettre en maillot de bain, avez vous pris la peine de vous interroger sur ses raisons avant de la juger. Déformation physqiue, phobie du regard, geste déviant durant son enfance dans des situations similaires, etc…. Les raisons peuvent être multiples. Elle dit non, et vous n’avez pas à la remettre en cause. Vous êtes déçue, certes, cela s’entend et se comprend, mais ni vous ni votre fills n’êtes des raisons suffisantes pour juger cette personne sur ses difficultés. Pourquoi ne pas demander à l’école de lui procurer une avs qui accecpte l’eau, plutôt que de vouloir forcer une personne qui a manifestement des difficultés sur ce point.
    Vous devriez réaliser que votre fils n’est pas le seul à avoir des difficultés, et que chacun fait comme il peut.

    J'aime

  3. Je suis Aesh depusi trois ans, et je vous informe qu’il n’est obligatoire d’accompagner l’enfant dans le bassin. Au contraire c’est le rôle de l’enseignante. De même pour les classes de neige ou de découverte.
    Mais il y a des Aesh qui accepte de le faire.
    On accompagne l’enfant seulement pour l’apprentissage scolaire. C’est à dire en classe, en récréation, à la cantine, pour le déplacement sorties scolaires.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s