Saint-Brieuc: Les accompagnants scolaires mobilisés ce lundi 10 avril (via « le Télégramme »)

Hier matin, les accompagnants d’élèves en situation de handicap étaient en formation, au lycée Ernest-Renan. Mais dans l’amphithéâtre du lycée briochin, ils n’étaient qu’une poignée à y assister. Et pour cause, une vingtaine d’entre eux s’est rassemblée devant l’entrée du lycée pour dénoncer leurs conditions de travail. Les manifestants ont reçu le soutien de quatre syndicats (CGT, Sud éducation, Force ouvrière et la FSU) mais aussi des enseignants et parents d’élèves. Tout au long de l’année scolaire, les accompagnants aident les élèves en situation de handicap dans les établissements scolaires. Ils sont un précieux concours pour les équipes éducatives et pédagogiques.
Un statut précaire
Mais derrière ce métier se cache un statut précaire. Un grand nombre des accompagnants est sous un contrat de droit privée « C’est une situation inadmissible faite par l’État aux accompagnants. La plupart sont recrutés par Pôle emploi et finissent au chômage au bout de deux ans », dénoncent Stéphane Mottier, secrétaire départemental SNUDI-FO.

Les accompagnants perçoivent aussi un salaire dérisoire « Des accompagnants touchent seulement 600 € par mois. On vit comment avec 600 € ? », s’interroge Stéphane Mottier. Les accompagnants sont nombreux à enchaîner des petits boulots pendant les vacances scolaires « pour survivre ». « Nous sommes convoqués à une formation pendant les vacances de Pâques. C’est une situation contraire au droit du travail », s’insurge Nadège.
Une pétition en cours
Pour Stéphanie Le Vicent, accompagnant d’élèves en situation de handicap : « C’est un boulot passion ». Cette année, la jeune femme aide trois enfants handicapés « Je travaille 24 heures par semaine payées 20 heures. Mon salaire est de 687 € par mois ». La jeune femme souhaite que les accompagnants d’élèves obtiennent un vrai statut « Nous exigeons une formation spécifique et adaptée aux besoins des élèves que nous accompagnons. Mais surtout la possibilité pour tous les personnels en contrat de droit privé d’avoir accès à un contrat de droit public ». Pour l’heure, une pétition circule, elle sera déposée le 17 mai, à la préfecture, à l’issue d’un nouveau rassemblement.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/eleve-handicape-les-accompagnants-mobilises-11-04-2017-11470965.php#OImj5MbKWI04sFmB.99
http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/eleve-handicape-les-accompagnants-mobilises-11-04-2017-11470965.php#closePopUp

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s