En bref: AESH-i, AESH-m, AESH-co : quelles différences?

  • Les AESH-i  ayant une fonction individuelle, ils facilitent l’inclusion scolaire individualisée d’un seul élève. Les AVS-i chargés du suivi individuel d’un élève porteur de handicap peuvent être amenés à effectuer quatre types d’activités :
  • des interventions dans la classe définies en concertation avec l’enseignant : aide aux déplacements et à l’installation matérielle dans la classe, aide à la manipulation du matériel scolaire, aide aux cours de certains enseignements, facilitation et stimulation de la communication entre le jeune porteur de handicap et son entourage, aide au développement de son autonomie ;
  • des participations aux sorties de classes occasionnelles ou régulières ;
  • l’accomplissement de gestes techniques ne requérant pas une qualification médicale ou para médicale particulière, aide aux gestes d’hygiène ;
  • la participation à la mise en œuvre et au suivi des projets individualisés de scolarisation.

« L’aide individuelle a pour objet de répondre aux besoins d’élèves qui requièrent une attention soutenue et continue … Elle est accordée lorsque l’aide mutualisée ne permet pas de répondre aux besoins d’accompagnement de l’élève handicapé . »

  • Les AESH-m : depuis la rentrée 2012, des accompagnants apportant une aide mutualisée interviennent dans les établissements auprès des élèves qui ne nécessitent pas une attention soutenue et continue. Ils offrent une aide souple, disponible à proximité immédiate en fonction de leurs besoins.

Ils peuvent être chargé d’apporter une aide mutualisée à plusieurs élèves handicapés simultanément. Ils accompagnent des élèves nommément désignés par la CDAPH.

 

  • Les AESH-co ont une fonction collective ; ils aident un enseignant spécialisé en accompagnant l’inclusion de plusieurs jeunes handicapés au sein d’une Ulis école, Ulis collège ou Ulis lycée.

Les missions s’exercent toujours sous la responsabilité de l’enseignant, notamment du point de vue pédagogique: Accompagnement dans des classes d’accueil de l’établissement, Assistance et interventions dans la classe ou l’unité spécialisée,  Interventions en dehors des temps d’enseignement,  Participation au suivi des Projets Personnalisés de Scolarisation, Participation aux sorties de classe.

C’est la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées),  siégeant au sein des MDPH (Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), qui détermine l’aide qui semble la plus adaptée à la situation et au handicap de l’élève.

sources:

http://www.onisep.fr/Formation-et-handicap/Mieux-vivre-sa-scolarite/Accompagnement-de-la-scolarite/L-auxiliaire-de-vie-scolaire-AVS

http://www.unaisse.fr/avs/

http://scolaritepartenariat.chez-alice.fr/page795.htm

 

Publicités

Un commentaire sur “En bref: AESH-i, AESH-m, AESH-co : quelles différences?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s