« Un 1er mai au doux parfum de résistance. »

Ce 1er mai, plus que tous les autres depuis que je suis AESH a un doux parfum de résistance…  Je dois avouer que, naïvement, je pensais qu’obtenir un CDD AESH après mes 5 ans en CUi me permettrait de sortir un peu de la précarité.

Qu’elle n’est pas ma déception, 8 mois après, car cela n’a quasiment rien changé à ma situation. Certes, on me fait miroiter un éventuel CDi dans 6 ans. Mais d’ici là, de l’eau aura coulé sous les ponts.

Ce 1er mai dans le cortège de la manifestation, au gré des rencontres et des échanges, j’ai pris une décision. Toutes ces femmes, ces hommes, et même ces enfants, qui défilaient tous ensemble, dans les rues de la ville, m’ont redonné de l’espoir. Finalement ne serait-ce pas cela ? Notre unique issue ? La mobilisation?

J’ai ressenti une telle dynamique, ce matin, que je me dis que tous ensemble, nous pourrions soulever des montagnes, et faire tomber des murs … Exprimer notre colère, dénoncer les injustices, sans relâche. Dans ces luttes, ces batailles, nous obtiendrons forcément des victoires.

« Un 1er mai pas comme les autres »

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s