AESH sans affectation depuis septembre 2016

Aujourd’hui, je souhaite raconter, aux yeux de tous, l’histoire qui est la mienne. Auxiliaire de vie scolaire en CUI 2 années consécutives, suivies, après une année de chômage pour pouvoir prétendre à nouveau à un cui, d’un nouveau CUI de 2 ans. Grâce à mon investissement et recommandations de mes supérieurs ainsi qu’aux parents et enfants, j ai pu accéder à un poste de AESH la rentrée dernière. L’année se finissant, je reçois une lettre d affectation pour la rentrée 2016. Ayant une erreur sur celle-ci, j essaie de contacter les services de la dsden afin de signaler cette erreur et malheureusement personne ne daigne me répondre. Le jour de la pré rentrée, je me présente tout de même à l établissement mentionné et …. rien …pas ou plus d établissement à cette adresse! Je recontacte les services qui à ce moment ne peuvent me répondre et me disent de rappeler le jour de la rentrée… Je me présente donc, le jour de la rentrée aux bureaux de la dsden, en expliquant le problème et l on me dit qu il se sont trompés. .. et qu il faut que j aille à un autre établissement ! Je leur rappelle que j ai, à plusieurs reprises, essayé de les prévenir et qu ils n’ont jamais répondu, mais, de mauvaise foi, me répondent qu ils n ont pas eu le temps! Je leur fais part alors, que je souhaitais,sur la fiche de voeux a remplir, continuer à exercer auprès de l élève avec qui j’avais passée l’année précédente, sachant qu il avait une notification MDPH qui se terminait en 2019. La dame me répond au premier abord que ce n est plus possible et que c est à prendre ou à laisser. Je contacte alors des syndicats pour expliquer ma situation ( contrat sur 36 semaines, fausse affectation etc) entre temps, les parents de l enfant ont écrit une lettre afin de comprendre pourquoi je ne poursuivais plus auprès de leur enfant car cela faisait seulement une année que je le suivais, réclamant mon retour. Entre temps, les syndicats ont essayé de contacter le responsable de la dsden afin de dénoncer ce genre de pratique, les bureaux ne leur répondant qu’au bout de 4 mois …le responsable les reçoit et se dit redevable auprès de moi et très content de mes services souhaite me proposer un contrat pour la rentrée prochaine ou un dans un établissement proche si cela venait à se libérer en cours d’année. Entre temps, uune place se libère dans l école maternelle accolée à l école où j exerçais l année précédente, les syndicats contactent alors la dsden afin que le poste que l on me proposait me soit attribué, une dame leur répond froidement que c est impossible, qu il n y a plus de budget ! N étant plus éligible au cui, ceci étant un mensonge de plus de leur part, la dame niant être au courant des propositions faites lors du rendez vous syndicats auprès du responsable. Aujourd’hui, j ai pris contact auprès d une avocate afin de dénoncer ce genre de pratiques ! Je me retrouve, depuis septembre 2016, sans travail, à me battre pour récupérer une place, ne méritant pas cette situation après 5 années de travail irréprochable ou je me suis toujours donnée à fond dans mon travail! Depuis, de mon plein gré, en tant que parents d élèves, toutes les semaines, je rends service aux élèves, j accompagne à toutes les sorties scolaires, aux ateliers chaque semaine, et cela à hauteur de 15 heures par semaine. Car cela m aide à ne pas me lamenter, financièrement cela devient critique et psychologiquement, cela est difficile. Je me bats encore aujourd’hui, pour récupérer un poste., sans réponse de leur part malgré une dernière tentative à l’amiable depuis septembre 2016! Je suis écoeurée et fatiguée que l’on soit pris pour de la  » merde » ainsi, tout ce manque de considération envers les familles et les enfants également 😦 J espère de tout mon coeur que mon histoire finira par payer et que j aurais la chance de pouvoir exercer à nouveau mon métier. Merci de m avoir lue et désolée par avance si mon texte n est pas ,sans fautes, sachant que j écris sur le clavier de mon téléphone.

Jennie AESH en attente de poste

Publicités

2 commentaires sur “AESH sans affectation depuis septembre 2016

  1. C’est écoeurant, cela nous pend tous au nez et bien évidemment nous comprenons votre situation pour la vivre au quotidien.Compte tenu de tous nos témoignages il n’y a qu’une seule position à avoir, dès le début, c’est de quitter le navire dès qu’on le peut, parce qu’il n’y a pas d’espoir dans cette profession. Soit on vous garde et on vous promène au gré d’on ne sait qui en vous allouant un salaire de misère, soit on vous met sur la touche sans que personne ne prenne ses responsabilités. C’est la-men-table ! Je sais bien que beaucoup d’entre nous aimons notre travail, mais on ne peut pas vivre ainsi. Et ce n’est pas près de changer. Courage.

    Aimé par 1 personne

  2. Je te souhaite bon courage j ai vécu des difficultés aussi la mauvaise foi ambiante est incroyable deux choix arrêter ou persévérer avec une non considération j ai choisi je vais arrêter je t embrasse

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s