Bilan du 3ème plan autisme (2013-2017) : encore trop de lacunes !(via handicap.fr)

Publié le 5 mai,Le 3ème plan autisme (2013-2017) a permis « des avancées », révèle des lacunes : manque de places, diagnostic tardif, rôle mal pensé des familles, délais considérables… Il fait 50 recommandations.

« Le 3e plan n’a pas établi un cadre solide d’action concernant les adultes et les familles », soulignent les inspections générales des Affaires sociales (Igas) et de l’Éducation nationale (Igen), dans un rapport (lien ci-dessous) d’évaluation remis le 5 mai 2017 à Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat chargée du Handicap. Le 3e plan autisme s’est traduit par « une priorité donnée au diagnostic des enfants et l’adaptation des interventions menées à leur égard », et « les projets de repérage et diagnostic des adultes ont ainsi mis du temps à être déployés », constatent les auteurs.

lire l’article : https://informations.handicap.fr/art-bilan-plan-autisme-875-9831.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s