AESH on m’adore quand on a besoin de moi

Je m’appelle Isabelle, je suis AESH en CDI. Cette année j’interviens dans une école élémentaire, j’accompagne trois élèves (CP, CE2, CM1). Tout se passe globalement bien, même si parfois je me sens un peu démunie face aux handicaps des élèves que j’accompagne, mes collègues enseignants le sont aussi, on fait au mieux.

Je m’investis beaucoup au sein de l’école (conseil d’école, sorties, kermesses, spectacles ..) et pour tout ça on m’adore. Oui oui on me le dit « T’es géniale », « Heureusement que t’es là ». Une pluie de compliments qui s’arrête quand je ne peux pas m’investir pour des raisons personnelles.

Là le discours change

  • « On comptait sur toi » : ba mes enfants aussi comptent sur moi
  • « C’est pas sympa pour les élèves » : tentative de culpabilisation
  • « On va y passer des heures si tu ne viens pas » : et ben tant pis, j’ai une vie aussi
  • « Du coup au repas de fin d’année tu ne viens pas non plus » : oh ba si si je vais venir quand même
  • « Nous non plus on n’est pas payé le samedi » : tant mieux si ça ne te gêne pas
  • « En fait tu viens quand ça t’arrange » : voilà c’est exactement ça

Sur ma fiche de voeux j’ai demandé à changer d’établissement à la rentrée non pas que l’ambiance soit mauvaise, mais j’ai envie de voir ailleurs si l’herbe est plus verte (et puis je nourris le secret espoir que ma présence manque dans cette école, parce que du temps j’en ai passé en dehors de mes heures…..).

Isabelle AESH 

Publicités

Un commentaire

  1. Moi j’ai une technique : je ne fais rien, je ne participe à rien ou quand ça me chante. Je refuse tout contact avec les enseignants, sauf si ça me chante également. Je me fous de savoir ce qu’ils pensent, si c’est du bien tant mieux, si du rien tant mieux aussi. Je suis du parti de ceux qui en font le moins, en accord avec ma rémunération. Je n’ai pas un sale boulot, donc je ne le fais pas salement, mais j’ai un travail mal payé, alors j’en fais juste assez et rien de plus. C’est pas bien la reconnaissance du ventre, mais c’est pour ceux à qui on donne à manger…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s