« Sans ma collègue AESH, je ne tiendrais pas le coup … »

Marie-Neige est ma collègue depuis 3 ans, elle est AESH en CDi. C’est une collègue de « galère » comme on aime s’appeler.Ensemble, on affronte notre quotidien d’AESH dans un collège de 600 élèves.

A l’école, on est inséparables pendant les temps de pause.On se raconte nos malheurs, mais aussi nos fous rires et les bons moments qu’on peut avoir en classe.
Ces profs qui ne nous disent pas bonjour, ces élèves qui n’ont aucune discipline, les cours où on peut avoir un gros coups de barre ( diffusion de films, ou quand les élèves font une évaluation seuls …), les escaliers à monter, descendre, pour aller d’une classe à l’autre.

Les bons moments aussi, quand on se rend compte des progrès des élèves qu’on accompagne, quand les profs sont à notre écoute et s’organisent pour faire les aménagements nécessaires. C’est une victoire, car petit à petit, on se rend compte que les mentalités changent du côté des enseignants par rapport aux AESH. Ils nous témoignent de plus en plus leur soutien, et le fait que sans notre présence en classe, tout serait plus difficile.

Puis, en nous rendant compte des « erreurs » concernant nos contrats, nous sommes allées toutes les deux à la rencontre d’un syndicat pour connaître mieux nos droits et les faire respecter. La DSDEN a fait des rectifications, nous ne faisons plus des heures non payées, et nous avons assisté à un stage de formation syndicale. Désormais, nous renseignons aussi nos autres collègues AESH et AVS. Pour que la DSDEN stoppe l’exploitation des accompagnants scolaires.

Nous sommes allées à deux reprises, en co voiturage, nous rassembler devant le rectorat. On a même réussi à motiver une autre collègue AVS de notre établissement!
Ensemble, nous nous battons, alors qu’avant de se connaître, nous restions isolées, à ruminer devant les difficultés que nous rencontrions face à la DSDEN.
C’est ça la solidarité, et c’est la seule solution pour que les choses changent pour obtenir la reconnaissance de notre métier d’AESH. Ensemble, on est plus forts!

Publicités

2 commentaires sur “« Sans ma collègue AESH, je ne tiendrais pas le coup … »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s