« Les parents de l’élève que j’accompagne m’accusent de mal faire mon travail »

Je suis AESH individuelle en collège. Cette année, un nouvel élève m’a été attribué, il est en 5ème. L. est multi dys et présente des troubles de l’attention et de l’hyperactivité (TDAH). Il était accompagné par une collègue l’année dernière, mais comme cela ne « fonctionnait » pas, il a changé d’accompagnante. J’étais donc là à la rentrée pour prendre le relais!

Sauf que … Cela ne se passe pas forcément mieux avec moi. Depuis septembre dernier, cet élève n’accepte pas ma présence et refuse mon aide. J’ai cru comprendre que ce sont ses parents qui ont fait la demande d’accompagnement, sans prendre en compte que leur fils était réfractaire à la présence d’un(e) AVS à ses côtés.

Depuis le début de l’année, très peu d’exercices sont faits à la maison, les leçons ne sont pas apprises. Les punitions des enseignants se multiplient, pour travail à la maison non fait, mauvais comportement en classe.

Puis est venu le jour de la première réunion ESS ( Equipe de Suivi et de Scolarisation). Pour la première fois, j’ai rencontré les parents de L. Nous nous sommes salués de loin. L’enseignante référente, la directrice adjointe, la psychologue scolaire et l’enseignante principale étaient aussi autour de la table.
L’enseignante principale a évoqué les problèmes scolaires de Lucas, et ses problèmes de comportements. Son manque de volonté évident et sa mauvaise attitude à mon égard.

Les parents de L., que je trouvais plutôt réservés, ont alors dénoncé mon incompétence en tant qu’AVS. Le fait que je notais mal les devoirs dans l’agenda ( c’était donc pour cela que leur fils ne pouvait pas faire ses devoirs), qu’ils passaient plus d’une heure chaque soir à le faire travailler. Ils se sont justifiés en disant que je prenais mal les cours et ne pouvaient pas me relire. L’enseignante principale a alors pris ma défense, en confirmant l’absence de devoirs faits à la maison et les leçons non apprises. Elle a aussi précisé qu’elle travaillait avec moi depuis trois ans et qu’elle ne mettait pas en doute mes compétences.

L. a été convié à nous rejoindre, l’enseignante référente a pu se rendre compte que sur l’agenda les devoirs étaient notés clairement. Les parents ont découvert les nombreux mots sur le carnet de liaison dont ils n’avaient pas eu connaissance. Bref, à ma grande satisfaction, j’ai été lavée de tout soupçons. Oui je fais mon travail avec professionnalisme.
Des recommandations ont alors été faites à L., à ses parents ( que L. accepte mon aide, se comporte mieux en classe, un meilleur suivi à la maison …) Six mois plus tard, pas d’évolution positive, mais je ne me remets pas en cause. Sans collaboration des parents, rien n’est possible.

Publicités

3 commentaires sur “« Les parents de l’élève que j’accompagne m’accusent de mal faire mon travail »

  1. S’il est reconnu handicapé , il a droit à un suivi à domicile avec une éducatrice du Sessad, qui peut l’aider à faire ses devoirs, et s’organiser chez lui,c’est un peu facile de tout mettre sur le dos des AVS!
    Les parents changeront de ton à votre égard si c’est une éducatrice qui intervient chez eux, et cela les aidera peut être, en tout cas l’enfant y gagnera.

    J'aime

  2. Cela arrive parfois que les parents, dépassés par les difficultés avec leur enfant, cherchent un bouc émissaire. J’ai connu une maman qui m’avait vertement reproché l’avertissement pour manque de travail que son fils de 15 ans avait reçu. Heureusement, vous avez été soutenue par l’enseignante principale et l’enseignante référente. Même si c’est quand même de devoir justifier de son travail et ainsi être « innocentée ». Restez positive, il y a aussi plein de parents qui reconnaissent notre rôle 🙂

    J'aime

  3. Bravo Madame. Blindez-vous contre la mauvaise foi de certains parents ou la rouerie de certains enfants. Certains parents ont fait une demande principalement parce qu’il y a une allocation au bout. C’est une minorité, certes, mais elle existe. Vous faîtes correctement votre travail, vous pouvez le prouver, ils pourront faire et dire tout ce qu’ils voudront, vous aurez gain de cause.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s