AESH-AVS: L’angoisse de la fin d’année scolaire

Tous les ans, se joue le même scénario: renouvelé(e)? non renouvelé(e)? se demandent les AVS et les AESH, qu’ils soient en contrat aidé ou en CDD avec l’Education Nationale. Comme chaque année, le sort des accompagnants scolaires se jouera à la loterie. Sans compter le changement de gouvernement qui rend leur avenir plus improbable encore que les autres années!

Début juillet commenceront les grandes vacances d’été. Les AESH et AVS devraient s’en réjouir, comme tout autre salarié qui part en congés. Sauf que … Ils quittent leur établissement, les élèves qu’ils accompagnent, sans savoir s’ils les retrouveront en septembre prochain.

Car les accompagnants scolaires ne sont pas des fonctionnaires, ils ne sont pas titulaires de leur poste. Même s’il existe désormais des CDi, ceux-ci ne leur garantit pas de garder les mêmes accompagnements. Car tout est entre les mains des DSDEN ( Direction Départementale des Services de l’Education Nationale.)

Certain(e)s AESH-AVS recevront une fiche de voeux, sur laquelle ils pourront préciser s’ils souhaitent conserver leur lieu d’affectation, ou demander à changer d’établissement, en fonction de leur lieu d’habitation, ou une modification de leur quotité horaire. Ce ne sont que des fiches de souhaits, mais au moins on leur demande leur avis. Mais toutes les académies n’ont pas la délicatesse de faire cette démarche.

Les AESH/AVS resteront pour la plupart dans l’incertitude tout l’été, ignorant jusqu’à la veille de la rentrée si leur contrat sera renouvelé ou non. Les Services de l’Education Nationale ne reprennent du service que fin août, tout se décidera donc dans l’urgence, une fois n’est pas coutume…

Publicités

3 commentaires

  1. Mon contrat cui arrive au terme de ses 2 ans début septembre…
    J’ai transmis à la dsden ma lettre de motivation afin de poursuivre en aesh et j’ai pu y joindre 3 lettres de recommandations de la part du directeur d’école et des 2 enseignantes avec qui j’ai collaboré pendant ces 2 années.
    Malgré tout ça un poste d’Aesh à la rentrée n’est vraiment pas assuré…. Je me questionne de plus en plus sur cette grande masquarade que nous subissons en terme de précarité et de non-reconnaissance dans nos fonctions. De telles pratiques de la part de nos institutions me font perdre la foi envers beaucoup de valeurs…
    C’est désolant ce que nous subissons.

    Merci de m’avoir lu… il fallait que ça sorte. Et courage aux cas similaires au mien.

    Aimé par 2 people

  2. La meilleure façon d’attendre le renouvellement, c’est de se trouver autre chose. Avec Macron, ça va être la reprise à fond les ballons, on va embaucher tout partout. Ou pas…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s