« J’ai remué ciel et terre pour que la nouvelle AVS de ma fille arrive à l’école »

Durant un mois, ma fille Amandine , atteinte d’un handicap physique, n’a pu être accueillie dans son école: elle n’avait plus d’auxiliaire de vie scolaire.

Ce lundi matin, Amandine a pu enfin retourner à l’école,en classe de CM1, elle sera épaulée par une nouvelle auxiliaire de vie scolaire (AVS). Elle attendait cela depuis plus d’un mois!

La précédente AVS d’Amandine est partie le 10 avril. Au départ, elle devait revenir le 2 mai, après les vacances de printemps, mais elle n’est jamais revenue. Le 3 mai, l’enseignante nous a redonné les affaires d’Amandine en nous disant qu’elle ne pouvait plus l’accepter, au motif qu’elle n’est plus autonome. Même le périscolaire lui a été refusé. »

Cette mise à l’écart a été ressentie d’autant plus difficilement que ma fille fait des efforts pour suivre une scolarité en dépit de son handicap. Amandine a régulièrement des soins médicaux. De septembre 2016 à mars 2017, elle a été hospitalisée pour de la rééducation fonctionnelle intensive.Elle est revenue à l’école le 17 mars. L’AVS est arrivée le 20 mars, puis est partie moins d’un mois après. »

J’ai remué ciel et terre, alerté la mairie, l’Inspection académique. J’ai même lancé une pétition sur Internet. J’ai eu l’impression que tout le monde se rejetait la balle.

Une réunion de concertation s’est tenue mardi dernier, à l’école. Objectif : « trouver la meilleure solution pour scolariser au plus vite Amandine, en attendant la nomination d’une nouvelle AVS.
« Nous ne voulons pas nous précipiter,c’ est une petite école, avec de petits moyens », nous a expliqué l’Inspectrice de l’Éducation nationale.

Une organisation à temps partiel a été proposée, mais cela ne nous convenait pas. Et puis, jeudi dernier, nous avons appris qu’une nouvelle AVS serait nommée aujourd’hui.

Quand je vois toute l’énergie et le temps que cela nous a demandé!

Ce à quoi l’Inspectrice nous a répondu : « Nous avons fait aussi vite que possible, il y avait des contraintes contractuelles et des délais incompressibles. »

d’après l’article: http://www.lyonne.fr/vaudeurs/education/2017/05/22/privee-decole-faute-dauxiliaire-de-vie_12413310.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s