AESH: 100% d’emplois précaires

Les emplois d’AESH restent dans un premier temps des CDD, certes de droit public, mais de 6 ans, avant d’espérer obtenir un éventuel CDI qui n’est ni à temps plein ni statutaire.

Si dans le projet de Loi de finance 2016, il est écrit « le soutien aux plus fragiles », concernant l’accompagnement des enfants en situation de handicap, on peut se demander si ce soutien n’est pas ce soutien qui est des plus fragiles.

En effet, il est annoncé la création de 350 postes d’AESH et… 10 000 contrats aidés pour la même fonction !
Ainsi, 97% des créations d’emplois pour l’accompagnement des élèves en situation de handicap se fait en dehors du cadre d’emploi fixé par le décret 2014-724 ! 97% des salariés se retrouvera une nouvelle fois au chômage dans 2 ans !

Si au terme des 6 années de CDD AESH, le ministère se targue de la création de 28 000 AESH emplois en CDI dans le cadre du décret n°2014-724 du 27 juin 2014, la fonction d’aide à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap est pourtant assurée en grande partie par des précaires. En effet, les 10 000 contrats aidés prévus en cette rentrée s’ajoutent à ceux déjà existants.

Pour mémoire, 41 000 assuraient la fonction d’aide à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap. Nombre d’entre eux sont arrivés au terme de leurs 2 années de CUI sans pour autant pouvoir poursuivre leur mission en qualité d’AESH, comme le prévoit l’article 2 du décret 2014-724, faute de supports budgétaires en nombre suffisant.

Pour un gouvernement qui prétend ainsi lutter contre le chômage et donner la priorité à l’éducation et plus particulièrement aux enfants en situation de handicap, les actes ne traduisent pas l’engagement. La réalité est assez amère !

Quel projet pour les salariés ? Quel aide pour les élèves ?
Et dans tout cela, les conditions de travail des enseignants et des AESH et les conditions d’apprentissage pour les élèves se dégradent année après année. Aucune stabilité pour permettre de faire un véritable travail cohérent pour les élèves, pour stabiliser la coordination entre les AESH et les enseignants. Pour les AESH, c’est toujours l’incertitude du renouvellement du contrat et de la quotité de travail…
Et pendant ce temps, le ministère continue d’avoir des exigences de résultats envers les enseignants, et de discourir sur la bienveillance !

source : http://educaction7627.fr/spip.php?article3111

Publicités

Un commentaire sur “AESH: 100% d’emplois précaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s