AESH/AVS/EVS les précaires de l’Education Nationale

18839081_691102224415117_7711745679544341657_nVous êtes parents ? enseignants ? personnel administratif ? ATSEM ? élèves ? assistants d’éducation ? Bref  à un moment où à un autre, vous croisez un/une AESH, AVS ou EVS…

Vous n’imaginez peut-être pas la situation de précarité dans laquelle se trouve ce personnel.

  • la majorité des contrats sont à temps partiel : t’as déjà essayé de t’en sortir avec 600 euros par mois ?
  • la majorité des contrats sont en CDD (et souvent en CUI/CAE) : ba oui c’est sympa de se demander toute l’année si on sera renouvelé 
  • même en CDI, un temps partiel ne sort pas de la précarité : 600 euros en CDI, ça reste 600 euros
  • beaucoup sont obligés de cumuler plusieurs emplois pour s’en sortir : du coup les 16 semaines de vacances on oublie, mais les cernes le jour de la pré rentrée on y a droit
  • beaucoup n’apprennent leur renouvellement ou affectation que la veille de la rentrée : ça n’aide pas à passer un été serein
  • certains(nes) sont obligés de faire des dizaines de kilomètres par jour pour accompagner un élève, et pour un salaire de moins de 700 euros : bon ok ça on le savait avant de signer, mais ça n’aide pas à remplir le réservoir de la voiture
  • on est souvent isolés dans les établissements scolaires : seul(e) à exercer une fonction, souvent incompris, et personne à qui en parler
  • les formations quasi inexistantes qui nous empêchent de faire ce qu’il faut pour nos élèves, on en parle ? : on nous reproche souvent de trop en faire, ou de ne pas assez en faire, ça  ne nous aide pas à avoir le sentiment de faire partie d’une équipe, et ça nous isole encore un peu plus

Alors oui tout ça on le savait avant de signer, mais ça ne rend pas le choses plus simples de le savoir.

Merci à toi lecteur de considérer ce personnel de l’Education Nationale au même titre que tous les autres membres de l’équipe éducative, et d’envisager peut-être à un moment donné de te mobiliser pour que les choses changent….

Guenièvre AESH en situation précaire

Mais qui ne se voit pas faire autre chose

Publicités

3 commentaires sur “AESH/AVS/EVS les précaires de l’Education Nationale

  1. Le jour ou tous les autres comprendront ça… les poules seront une espace en voie d’extinction. Je travail actuellement dans une école ou pour le reste de l’équipe nous autres AVS (les 3 en AESH) sommes tout simplement invisibles alors je ne suis certaine que ce genre de chose arrive un jour… et croyez-moi, je ne suis pas pessimiste, mais seulement réaliste… Si nous autre AVS nous ne faisons pas LA RÉVOLUTION dans notre métier, je pense que personne ne le fera à notre place…

    Aimé par 1 personne

  2. Ayant une RQTH, j’ai effectué 5 ans de CUI-CAE en tant qu’aide-assistant administratif auprès du directeur d’école (EVS), j’adorais mon travail surtout les enfants qui m’adoraient, durant ces années j’ai su me montrer polyvalent et indispensable au service de chacun. A la fin de mon contrat, j’aurais cru un coup de pouce de l’équipe pour me garder mais rien (juste un pot de départ et un cadeau). Je constate qu’il y a un grand manque de solidarité, de soutiens, de compassion envers ces personnels précaires. Peu de personnels (enseignant(e)s, directeur) se mobilisent pour nous et n’ont aucune idée de notre situation et de notre morale et mentale, la plus part ne pensent qu’à leur petite personne, tant que ça ne les touche pas, ils ne se sentent pas concernés. Ils existent le combat des titulaires où tous sont la rue et des non-titulaires les oubliés où peu de choses bougent surtout pour les EVS. Nous, qui pensions que nous faisons partis de la même famille, nous avons eu tort.
    Quand aux parents, ils bougent rarement, où uniquement pour leurs enfants. Quand à la DSDEN , qui sont en lien direct avec l’État et l’Éducation Nationale et ont le pouvoir de changé les choses, sont totalement indifférents!
    Pour tous surtout l’État et l’Éducation Nationale, nous serons des personnels remplaçables et jetables, pour eux c’est « merci d’être passé et au suivant »!.
    Ne vous inquiétez pas, personne n’est à l’abri du chômage, même vous titulaire de la fonction publique et de l’Éducation Nationale, nul n’a la sécurité de l’emploi!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s