« Des AVS au bord de la crise de nerf: une situation intenable, ce n’est plus possible »

Deux mères de famille sont montées avec banderoles il y a quelques jours sur une grue de chantier à Strasbourg pour protester contre les conditions dans lesquelles se fait l’ « inclusion » en classe ordinaire de leurs enfants et plus généralement des élèves handicapés.

L’un des enfants de ces deux mamans, autiste, a bien eu une Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS) cette année, mais celle-ci ne renouvelle pas son contrat pour l’année prochaine ( salaire trop bas ) , et l’enfant aura donc une nouvelle AVS, non formée, et dans une classe surchargée de surcroît.
L’autre enfant concerné, un enfant hyperactif n’a, lui, pas eu d’AVS du tout cette année.

Cette « inclusion » est bien à l’image du fonctionnement de l’Education Nationale : des décisions sans les moyens nécessaires correspondants, des classes qui subissent de gros problèmes de fonctionnement.
En particulier, les AVS,AESH,EVS sont au bord de la crise de nerf, Des contrats précaires, des quotités horaires insuffisantes ( temps partiels imposés ) avec un salaire ne leur permettant pas de vivre dignement. Des perspectives de carrière aléatoires… L’absence de statut les privant d’une reconnaissance pourtant méritée.

« Nous avons un vrai emploi, avec des salaires fictifs, il faut que cette précarité cesse! Nous ne voulons plus bosser quelques heures pour un salaire de misère! Nous voulons une titularisation de tous les personnels avec l’abandon du recours au travail précaire, un emploi statutaire de la fonction publique. Une formation digne de ce nom, nous permettant d’accompagner efficacement les élèves porteurs de handicap. » s’insurge Vincent, AESH près de Bordeaux, mobilisé avec ses collègues AVS,EVS,AESH devant le rectorat de Bordeaux pour porter leurs revendications. Ils sont en colère, et le font entendre !

Bref, avec des moyens, tout est à revoir en terme de prise en charge du handicap à l’école. . Ce n’est plus possible, la situation de l’inclusion scolaire en France est intenable.
Vincent ajoutera  » Nous ne nous laisserons pas faire et nous ne lâcherons rien! Nous devons poursuivre nos mobilisations pour la reconnaissance de notre travail et montrer au nouveau Président de la République et au Gouvernement que nous sommes déterminés à poursuivre nos revendications ».

source : http://lo-argenteuil.blogspot.fr/2017/06/handicap-avs-inclusion-une-situation.html?utm_content=bufferaaf43&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

https://cgteducaquitaine.wordpress.com/contacts_cgt_aquitaine/

Publicités

Un commentaire sur “« Des AVS au bord de la crise de nerf: une situation intenable, ce n’est plus possible »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s