NON AUX ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP SACRIFIES A LA RENTREE 2017 !

petition-img-30981-fr

À l’attention : A l’attention du Ministère de l’Education Nationale, de l’Inspection Académique de Rouen, de Madame la Défenseure des Droits de l’Enfant

J’ai reçu fin 2016 une notification de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) relative à l’orientation scolaire de ma fille Sidonie pour l’entrée au collège à la rentrée prochaine. La Commission du 03/10/2016 avait statué pour une scolarisation dans une ULIS (Unité Locale pour l’Inclusion Scolaire).
Cependant, j’apprends seulement mi juin par l’Inspection Académique qu’il n’y a pas assez de places sur la région rouennaise pour scolariser Sidonie en ULIS à la rentrée 2017, soit plus de 8 mois après la notification.
Il s’agit purement et simplement d’une politique discriminatoire !!!
Je suis très inquiète et en colère ! Il a tout de même été reconnu à ma fille un taux d’incapacité entre 50 et 79% !!!
Ses difficultés sont telles qu’elle ne pourra pas réussir en dehors d’une classe spécialisée.
Loin de moi l’idée de faire du misérabilisme, je tiens juste à vous faire part du contexte pour que vous compreniez mieux la situation.
Le combat a commencé depuis bien longtemps pour ma puce. Un accompagnement a été mis en place depuis la seconde année de maternelle.
Sidonie souffre de troubles autistiques. Pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas ce qu’est l’autisme, je vais vous citer quelques exemples :

    • elle ne manifeste pas ses émotions (douleur, joie, peine). Elle ne sait pas non plus décoder les émotions chez les autres
    • tout doit être planifié, elle ne supporte pas le changement : dans son emploi du temps (annulation d’une visite chez papi et mamie par exemple), un changement de route pour aller à l’école à cause d’un camion poubelle qui bouche le passage, etc
    • elle fait des collections (bouchons en plastique en maternelle, pommades à lèvres en début de primaire et élastiques à cheveux qui brillent en ce moment) et s’attache à ces collections de façon excessive. Elle aime d’ailleurs tout ce qui brille, tout ce qui a des paillettes.
    • elle aime manger tout le temps la même chose
    • elle ne supporte pas le bruit, le soleil, le monde. Faire les magasins est par exemple une épreuve pour elle
    • elle s’isole beaucoup. Il lui arrive par exemple de passer ses récréations enfermée dans les toilettes
    • elle joue avec les portes et lumières, ce qui la rassure : ouvrir / fermer sans cesse

Outre les troubles autistiques, Sidonie souffre de troubles du langage oral et de difficultés importantes en langage écrit et mathématiques. Elle a également des difficultés de communication persistantes et une inhibition marquée en situation anxiogène (jusqu’à provoquer des malaises).
Des aménagements clairs et systématiques sont nécessaires depuis le CP, en classe, pour les leçons et évaluations ainsi que pour les devoirs à la maison
En lui refusant une place en classe ULIS, on ne fait que réduire à néant ses chances de progresser. Cela détruit tout le travail entrepris au sein de notre famille. Le travail entrepris également avec son école. Avec les professionnels de santé qui la suivent (orthophonistes, psychologue, pédopsychiatre, etc.).
Je demande à ce que soient respectées la notification MDPH et la loi 2005-102 du 11 février 2005, pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, qui garantit à chaque élève l’école qui lui convient. Cette nécessité est d’ailleurs réaffirmée par la circulaire n° 2010-088 du 18-6-2010.
J’exige l’ouverture d’une ULIS sur le secteur de Rouen ! Ma fille n’est pas la seule à être, pardonnez-moi l’expression, « sur le carreau ». Il m’a semblé en effet entendre que 30 enfants étaient concernés…
Combien de temps cela va t-il encore durer ?
Au-delà de ça, il est indispensable de créer des postes, d’ouvrir de nouvelles classes pour palier à ce manque de structures pour accueillir nos enfants en situation de handicap (CLIS, ULIS, SESSAD, IME, etc) !!! Et ce, partout en France !!! Des enfants mis sur le banc de touche alors qu’ils veulent juste apprendre !

———————
Que vous soyez touché de près ou de loin par le handicap, s’il vous plait, signez cette pétition et faites la circuler auprès de toute personne sensible à ce sujet. Merci pour Sidonie ! Merci pour tous ces enfants en souffrance !
Partagez au maximum auprès de vos collègues, amis et votre famille. Un geste qui ne leur prendra pas beaucoup de temps mais qui peut changer beaucoup de choses !

Signez la pétition ICI

Publicités

Un commentaire sur “NON AUX ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP SACRIFIES A LA RENTREE 2017 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s