AESH/AVS pourquoi est-ce si long pour savoir si on sera renouvelé ?

« C’est la période où chacun d’entre nous attend de savoir si son contrat sera renouvelé, et quand on est en CDI, où on sera affecté…

On se demande pourquoi c’est si long avant de savoir ? Pourquoi parfois on ne sait que la veille de la rentrée ? »

Qu’est-ce qu’un AVS ?

L’auxiliaire de vie scolaire (AVS) est une personne qui reste aux côtés de votre enfant en classe, afin de lui apporter une aide personnalisée.
Une circulaire parue en juillet 2014 change l’appellation des AVS en AESH (Accompagnant de l’Elève en Situation de Handicap). On parle toutefois encore couramment d’AVS.
L’AVS peut être présent sur tout le temps scolaire de l’enfant, ou sur une partie de ce temps.

Il existe plusieurs types d’AVS :

  • les AVS individuels (AVS-i), affectés à un enfant à temps plein ou partiel (dans ce cas, l’AVS peut travailler auprès de plusieurs enfants sur des temps scolaires différents). Le nombre d’heures d’accompagnement individuel est spécifié par la MDPH.
  • les AVS mutualisés (AVS-m), affectés à plusieurs enfants. C’est l’école qui s’organise pour le temps de présence de l’AVS auprès de chaque enfant, la MDPH ne spécifiant pas le nombre d’heures de chacun.
  • les AVS collectifs (AVS-co) : présents dans les classes spécialisées (CLIS, ULIS)

Comment faire la demande ?

Une section du dossier MDPH est consacrée à la demande d’AVS, mais il faut savoir que cette demande ne sera généralement pas traitée s’il n’y a pas eu une réunion à l’école, et une demande conjointe des parents et de l’équipe enseignante.

Pour une première demande d’AVS, la procédure est la suivante, que l’enfant soit déjà scolarisé ou non : les parents doivent demander au directeur de l’école d’organiser une réunion équipe éducative , largement en amont de la rentrée scolaire.

En effet, afin de laisser à la MDPH puis au rectorat le temps de traiter la demande d’AVS, la réunion doit avoir lieu le plus tôt possible pour une première demande, de préférence autour du mois de février pour la rentrée de septembre, au plus tard en avril-mai (sachant que mai peut déjà être trop tard pour avoir un AVS en septembre). Une telle réunion est possible avant même une première scolarisation : cf. article 1.2 5 de la circulaire du 17 août 2006.

Pour un enfant qui a déjà un AVS, la demande de renouvellement se fera lors de la réunion ESS (Equipe de Suivi de Scolarisation), organisée au minimum une fois par an et pilotée par l’enseignant référent.

Comment se déroule la réunion équipe éducative (ou équipe de suivi de scolarisation) ?

Réunion équipe éducative : pour une première demande d’aménagement de la scolarité (par exemple une première demande d’AVS)

participants : les parents de l’enfant, le directeur de l’école ou chef d’établissement, les professionnels extérieurs qui suivent l’enfant (professionnels en libéral, ou en SESSAD, IME, CMP, etc), éventuellement le futur enseignant de l’enfant, une personne de la crèche ou autre, le psychologue scolaire, le médecin scolaire, l’assistante sociale. Les parents peuvent être accompagnés par un parent d’élève de l’école.

document rempli : GEVA-Sco première demande

Réunion ESS (Equipe de Suivi de Scolarisation) : pour un renouvellement (enfant bénéficiant déjà d’une reconnaissance de handicap avec scolarité aménagée)

participants : les parents de l’enfant, l’enseignant référent, le directeur de l’école ou chef d’établissement, l’enseignant de l’enfant (ou le professeur principal au collège et au lycée), l’AVS de l’enfant, les professionnels extérieurs qui suivent l’enfant (professionnels en libéral, ou en SESSAD, IME, CMP, etc), éventuellement la psychologue scolaire, le médecin scolaire, l’assistante sociale. Les parents peuvent être accompagnés, en plus des pros qui suivent l’enfant, d’une personne de leur choix.

document rempli : GEVA-Sco renouvellement

Au cours de cette réunion équipe éducative ou ESS, le directeur de l’école ou l’enseignant référent va remplir le geva-sco, en y notant les informations données notamment par l’enseignant et l’AVS (si l’enfant est déjà scolarisé). Le geva-sco est un document normalisé national, que l’enseignant référent va envoyer à la MDPH après la réunion. C’est à partir de ce document que la MDPH va prendre ses décisions concernant la scolarité de l’enfant. Il est donc primordial qu’il soit rempli correctement.
Les geva-sco est avant tout destiné à l’équipe éducative, et il est souvent difficile pour les parents d’y faire ajouter leurs remarques. Noter toutefois qu’une case, en fin du geva-sco, permet aux parents de s’exprimer librement. Nous vous encourageons vivement à en faire bon usage.
En fin de réunion ou dans les jours suivants, les parents doivent recevoir une copie du geva-sco. N’hésitez pas à la réclamer si le directeur de l’école ou l’enseignant référent ne vous la remet pas.

Si les parents sont en désaccord avec ce qui est formulé dans le geva-sco, il est important d’en informer la MDPH, en lui écrivant un courrier, ou en demandant à être reçu par l’équipe pluridisciplinaire, qui évalue les demandes.

Que se passe-t-il après cette réunion ?

L’enseignant référent transmet le compte-rendu de la réunion (qui inclut le geva-sco) à la MDPH. L’équipe pluridisciplinaire de la MDPH va instruire le dossier, puis la MDPH va statuer en commission sur les demandes exprimées, notamment sur le temps d’AVS demandé et les aménagements matériels (demande d’ordinateur, etc).
L’attente peut être assez longue avant passage en commission MDPH : il faut compter plusieurs mois (d’où l’intérêt de faire la réunion en début d’année civile pour la rentrée scolaire de septembre, en cas de première demande d’AVS).

Suite à la commission, la MDPH envoie à la famille et au rectorat une notification d’AVS, indiquant le type d’AVS (AVS individuel ou mutualisé), et le temps d’AVS accordé (pour les AVS individuels). Il revient alors au rectorat d’affecter un AVS à l’enfant.
Attention, cela prend également du temps ! Les AVS sont souvent affectés à la dernière minute, juste avant la rentrée de septembre. Nous invitons les parents à contacter la cellule AVS de leur académie une semaine environ avant la rentrée afin de s’assurer qu’un AVS a bien été affecté à l’enfant.

« Il est certes très stressant d’attendre, parfois on croit à tort que ça pourrait aller plus vite, mais les démarches étant longues et complexes, les lenteurs administratives étant de rigueur, restons ZEN, car ce n’est pas en s’énervant que ça ira plus vite »

http://toupi.fr/aide-aux-demarches1/aide-aux-demarches-relatives-a-la-scolarisation1/les-auxiliaires-de-vie-scolaire-avs1/

Publicités

3 commentaires sur “AESH/AVS pourquoi est-ce si long pour savoir si on sera renouvelé ?

  1. Je ne suis pas d’accord avec ce que je viens de lire, pendant 3 ans j’ai accompagné 2 élèves dans le même lycée, les parents avaient les notifications en mai avec les mêmes conditions d’accompagnement, et à chaque fois on me prevenait la veille de la rentrée. Alors oui ça m’énerve !

    Aimé par 1 personne

      • Et dans le 64 c’est comme ça pour tout le monde, franchement je pense que OUI nous devons nous énerver mais pas en râlant chacun de son côté, mais en se manifestant ensemble, en exigeant ensemble….en 10 ans de métier je n’ai rien obtenu de plus que lorsque j’étais EVS par contre « en moins » oui.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s