AVS-AESH: Manque de formation, mode de recrutement aléatoire: préfère t-on privilégier les économies aux compétences?

Certains accompagnants sont-ils indignes de leur poste ? Ce n est pas la personne qui est incompétente ,elle n est tout simplement pas à sa place et c est à l enseignant de le signaler au directeur puis enseignant référent jusqu’ au responsable des AVS CUI ( contrat aidé ) recrutés par Pôle emploi.

Ce qui pourrait plutôt être reproché au système c’est de  » caser » des personnes uniquement pour faire baisser les chiffres du chômage par le biais des contrats aidés. Ces personnes se retrouvent dans une situation très inconfortable: un contrat précaire, sans formation, un rôle est mal défini…
C’est aussi cela la réalité donc je ne pense pas qu il faille parler d’incompétence des AVS mais plutôt de la hiérarchie …

Les enseignants et surtout les enfants ne devraient pas subir le mauvais fonctionnement du marché du travail.

Des enseignants souvent dépassés, des AVS qui prennent parfois trop d initiatives, des consignes mal distribuées, … bref le contexte est à connaître avec précision avant de porter un jugement.

Dans les textes, ce sont les enseignants qui doivent décider des aménagements ( selon le PPS de l’élève) et les AVS-AESH sont là pour appliquer les directives de l’enseignant. Mais c’est bien bien loin de ce qui se passe effectivement en classe.

Une remise au point sereine est parfois nécessaire quand les rôles de chacun devient trop flou. Le dialogue entre l’enseignant et l’AVS est primordial.

Seul(e)s les enseignants travaillant avec l’AVS et les professionnels du métier sont aptes à signaler une éventuelle incompétence de cet AVS.
La plupart du temps , l’Education Nationale s arrange pour que l’AVS mal évalué soit « déplacé » dans un autre établissement.Est-ce vraiment une solution?

Pourquoi l’Education Nationale modifierait-elle les méthodes de recrutement ou mettrait-elle en place des formations pour les AVS- AESH si personne ne dit les choses franchement ? Si aucun parent ne se plaint, ni chef d’établissement? Les accompagnants scolaires, AVS-AESH eux-mêmes se mobilisent pour dénoncer ces dysfonctionnements, mais sans soutien des enseignants ou des parents, la tâche est difficile.

Publicités

3 commentaires sur “AVS-AESH: Manque de formation, mode de recrutement aléatoire: préfère t-on privilégier les économies aux compétences?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s