Scolarisation des enfants handicapés: « On va de galère en galère » (reportage rmc/bfm)

RMC a rencontré Renaud, papa d’un enfant autiste. Agé de 10 ans, le petit garçon est en CM1 dans une école ordinaire.Faute d’accompagnant,l’année prochaine il devra quitter l’école. « L’école était livrée à elle-même. Les enseignants et les AVS (auxiliaire de vie scolaire, ndlr) qui accompagnent les enfants ne sont pas formés à accompagner des enfants qui ont des troubles autistiques. Mon fils aurait mieux évolué s’il avait été pris en charge correctement », déplore son père.

Le fils de Renaud est donc sur liste d’attente pour intégrer un institut spécialisé mais les délais peuvent aller jusqu’à 3 ans. Pour Renaud, les parents sont livrés à eux-mêmes dans l’accompagnement médical de leurs enfants autistes: « On va de galère en galère, alors que si on avait dès le début du diagnostic quelqu’un qui suit vraiment son parcours et qui puisse proposer la bonne prise en charge, ça aurait été plus simple ».

Aujourd’hui la moitié des enfants autistes en France sont déscolarisés, le soin à l’école n’est pas suffisamment développé, regrette Emmanuel Jacob, membre de l’Unapei (association de parents de personnes handicapées mentales): « Ce n’est pas tout le monde à l’école ou tout le monde à l’IME (institut médico-éducatif, ndlr), c’est véritablement offrir une palette de solutions aux enfants en fonction de leurs besoins. Il y a une urgence. Parfois, à l’Unapei on parle de plan Marshall, mais c’est véritablement ce qu’il faudrait pouvoir envisager ».

Romain Poisot (avec P.B.)

voir le reportage vidéo: http://rmc.bfmtv.com/emission/scolarisation-des-enfants-handicapes-on-va-de-galere-en-galere-1197300.html

Publicités

Un commentaire sur “Scolarisation des enfants handicapés: « On va de galère en galère » (reportage rmc/bfm)

  1. On a bien reçu une formation de 60 heures, mais jamais dédié au handicap que nous avons à appréhender. C’est une formation généraliste, de bonne qualité, mais qui n’est pas ponctué par un contrôle des connaissances, puis plus rien par la suite. C’est pas loin d’être nul.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s