« AVS: s’il y a une notification, l’académie devrait jouer son rôle » sans quoi « les enfants ne sont pas accueillis avec la qualité que la société leur doit ».

La loi de 2005 prévoit le « recours à l’accompagnement humain pour une aide individuelle ou mutualisée et à des matériels adaptés » pour « rendre possible l’accomplissement de la scolarité »
Chaque année, malgré les notifications MDPH, des élèves en situation de handicap sont scolarisés sans suivi par un(e) AVS ou AESH (*).

Le fils de Florent, souffrant de troubles spécifiques du langage, était suivi par une AVS depuis quatre ans. Il y a quinze jours, ses parents ont appris via le proviseur du collège où il est scolarisé que cette année, il n’aura pas d’accompagnement. « Depuis la rentrée, on cherche à joindre la personne chargée de la coordination, sans réponse », s’exaspère son père. Et il n’est visiblement pas le seul.

En 2016, la Maison des Personnes Handicapées (MDPH) a pris une décision d’accompagnement par un(e) AVS ou AESH pour 640 jeunes Nivernais. Inscrite dans le plan personnalisé de scolarisation, cette notification permet à un enfant en situation de handicap de bénéficier d’un accompagnement entre 12 et 24 heures par semaine.

La Dsden parle d’environ 300 équivalents temps plein d’AVS/AESH sur le département ; un chiffre qui inclut les accompagnants mutualisés, c’est-à-dire celles partageant leur temps entre plusieurs enfants. Sur l’année 2016-2017, il y avait, en fonction des sources, entre 50 et 100 enfants scolarisés avec une notification AVS et qui pourtant n’étaient pas accompagnés.
Laurence Astier, secrétaire générale de la Dsden, reconnaît « une contrainte d’enveloppe, mais pas exclusivement : il faut aussi jongler entre la typologie de contrats et la problématique de l’éparpillement géographique ».

« À partir du moment où il y a une notification, l’académie devrait jouer son rôle »
ÉRIC GUYOT (Syndicat SE-UNSA)

Un contexte que dénoncent syndicats et parents d’élèves. « On ne met pas les moyens qu’il faut pour accompagner ces enfants et leur donner les mêmes chances qu’à tous les autres, » regrette Patrick Vénéreux, secrétaire départemental FO lycées et collèges. « À partir du moment où il y a une notification, l’académie devrait jouer son rôle », revendique Éric Guyot, du SE-Unsa, sans quoi « les enfants ne sont pas accueillis avec la qualité que la société leur doit ».

« Si je ne suis pas là, il va rester dans la classe, mais ne suivra rien »

Pour ces enfants, l’aide de l’AVS est parfois indispensable : elle peut pallier les problèmes d’attention, de concentration, de compréhension, de déplacement, de vie en groupe ou encore les difficultés pour lire ou écrire. « J’ai un rôle de scripteur au quotidien, l’enfant que je suis écrit très mal, se fatigue très vite ; il faut réexpliquer les consignes, le remotiver ; le faire rire », précise une AVS qui préfère rester anonyme. « Si je ne suis plus là, il va rester dans la classe, mais ne suivra rien. »

C’est aussi le cas du fils de Florent à qui écrire demande énormément d’énergie et qui ne peut se concentrer ni longtemps, ni à la fois sur la dictée de son professeur et sur l’écriture : « Il a la chance d’être dans un petit collège, avec des effectifs convenables. On a rencontré les enseignants, on les a prévenus. Mais au fur et à mesure, les compétences qu’on va lui demander se compliqueront ».

Éric Gien, adjoint au Dasen, tient à rappeler le rôle central de l’autonomisation : « L’AVS, ce n’est pas une baguette magique ». Et d’ajouter : « Il faut veiller en permanence à l’autonomisation de l’élève, ce qui veut aussi dire diminuer le temps de présence de l’AVS ». Christine Bartolo, enseignante référente, rappelle « le suivi avec des partenaires qui peut permettre d’adapter l’enseignement » en cas d’absence d’AVS.

« Les enfants qui ne sont pas accompagnés aujourd’hui le seront demain »
ÉRIC GIEN (adjoint au Dasen)

Éric Gien évoque une phase de recrutement en cours : « Les enfants qui ne sont pas accompagnés aujourd’hui le seront demain » et prend l’exemple du second degré, pour lequel il est plus difficile de trouver des accompagnants. Florent, lui, en est sûr : « Parti comme c’est, il n’aura pas de suivi de toute l’année ».

(*) AVS : Auxiliaire de vie scolaire ; AESH : Accompagnant des élèves en situation de handicap.

http://www.lejdc.fr/nevers/social/institutions/2017/10/10/des-eleves-handicapes-de-la-nievre-scolarises-sans-auxiliaire-ou-accompagnement_12583077.html

Publicités

Un commentaire

  1. Bonjour,
    J’ai été AVS en CUI depuis mai 2017 jusqu’à juillet 2018 en Haute-Savoie avec 3 établissements, 2 maternelles et un collège.
    J’avais signé fin juin 2018 un contrat PEC.
    Suite à un déménagement pour suivre ma conjointe, je n’ai pas pu poursuivre mon contrat PEC.
    Pole-emploi m’a signifié qu’il n’était plus valable et que je ne correspondais plus aux critères.
    J’ai essayé de postuler en contrat AESH mais l’Inspection académique ne me propose que d’attendre car le secteur où j’habite n’est pas prioritaire,. En me rendant sur place, plus de possibilité de parler avec quelqu’un car trop de monde au quotidien empêchait le traitement des dossiers.

    Dans quelle mesure ne serait-il pas possible de donner la possibilté aux parents dont les enfants ont été notifiés
    d’utiliser le financement prévu par la MDPH pour directement employer une personne qu’elle aurait choisie, ex avs par exemple?

    Je suis preneur de toute expérience à ce sujet, tentatives de trouver des solutions innovantes pour répondre aux besoins des familles et des avs.

    Au plaisir de vous lire.

    Bon courage à toutes et tous.

    Jean PORRET

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s