Des contrats aidés AVS disponibles mais des conditions d’éligibilité trop restrictives pour trouver candidat

Il y a quelques jours, J.M Blanquer, le Ministre de l’Education Nationale expliquait: « Les difficultés qui subsistent en cette période de l’année pour l’accueil des élèves en situation de handicap ce sont des problèmes de recrutement de contrats aidés.Ce n’est pas que nous n’avons pas les supports,mais que nous n’avons pas les personnes.Il y a des contrats aidés disponibles. »

Peut-on raisonnablement entendre qu’il y a réellement une pénurie de candidats pour les postes d’AVS en contrat aidé?
Lorsque nous entendons des dizaines de collègues auxiliaires de vie scolaire annoncer que leur contrat aidé n’est pas renouvelé, nous avons un doute sur ce « problème » de recrutement.

Autre explication, plus convaincante: les nouveaux critères d’éligibilité au contrat aidé bloquent le recrutement .
Dans le Lot : il s’agit de personnes éloignées de l’emploi de plus de 50 ans ou reconnus travailleurs handicapés.
Dans l’Aude,un autre critère s’ajoute: résider en quartiers prioritaires.

Ce ne sont donc pas les candidats qui manquent,ce sont les nouvelles conditions d’éligibilité au CUI qui ont changé et sont devenues trop restrictives pour pouvoir trouver des candidats susceptibles de remplir de telles conditions.
Pourquoi ne pas renouveler les AVS en contrat aidé en poste depuis un an plutôt que de recruter de tous nouveaux AVS, sans aucune expérience?

A quand la fin du recrutement des AVS en CUI au profit des CDD AESH? Ces CDD qui toutefois ne permettent pas de sortir de la précarité.( temps partiels subis, aucune formation, 6 ans en CDD avant d’espérer un CDi …)
A quand la création d’un vrai métier d’Accompagnant d’Elève en Situation de Handicap (AESH), avec une vraie formation adaptée à chaque handicap et des quotités horaires plus importantes?
Une professionnalisation et une déprécarisation du métier d’AESH, avec un statut pérenne permettant un suivi de qualité dans l’accompagnement des élèves en situation de handicap.

Publicités

4 commentaires

  1. Bonsoir,
    A la lecture de votre témoignage, je pense que vous serez sensible à la lettre que nous adressons au Président de la République dans laquelle nous dénonçons la maltraitance socio-économique des avs et affirmons des revendications.
    https://www.petitions24.net/stop_a_la_maltraitance_socio-economique_des_avs

    Si cette lettre vous interpelle,merci de signer notre pétition et de la diffuser sur vos réseaux personnel et professionnel.

    Bien cordialement,
    AESH Loi 2005

    J'aime

  2. faut pas s’inquiéter de ça, certains (comme je l’ai vu ), ont la solution, et je suis sûr que l’état y pense déjà, où n’y verrait pas d’inconvénient!
    il suffit juste de précariser encore plus l’accompagnement en se servant de « petits jeunes en service civique super motivés » ! c’est super ça du personnel encore moins formé et à prix discount!!!!
    eh oui c’est fastoche, pourquoi s’embêter à faire de la qualité, quand on a du personnel en quantité et à pas cher…..
    bien sûr ce commentaire est à prendre au degré que vous voulez, mais en tout cas pas au premier!!!!!!!!!!!

    J'aime

  3. bonjour a toutes et a tous

    non mais Gag !!! je rêve… alors Monsieur Le Ministre, il faut que vous sachiez que les contrats aides ne sont que des contrats de misère malgré un énorme investissement personnel pour l aide aux élèves en situation de handicap, une passion aussi parce que si on n aime pas aider, que l on ne fonctionne pas avec son cœur, que l on n est pas patient malgré les grandes difficultés, on ne peut pas exercer ce métier. Ce ne sont que des contrats de 20 h… Alors si vous avez des difficultés à recruter des personnels… Pourquoi ne transformez vous pas ces contrats de misère en contrat cdd ou cdi de 24 ou 28 h ou voir plus, en ayant évidement un salaire correct avec les avantages sociaux (mutuelle, tickets resto, carte de bus, …) ? Pourkoi avez vous mis aussi le recruteur haut, plusieurs avs n ont plus été reconduites ou reconduits parce qu elles ou ils n avaient pas le BAC… alors qu elles ou ils faisaient un travail formidable… ? Sélection, d accord mais pas n importe comment ? Les personnes compétentes et expérimentées, il faut les garder et surtout ne plus embaucher que pour les conditions sociales mais aussi pour les qualités et compétences. Il ne faut pas mettre n importe qui avec ces élèves, c est du stress, de la pression, de la violence parfois, de la précarité, qu il faut savoir gérer aussi, cela n est pas donne a tout le monde.

    Merci pour nous

    AVS CO 1an, AVS I pendant 6 ans…. en esperant rester

    Aimé par 1 personne

  4. PS Je rajoute, j ai 55 ans, je suis parfaitement bien intégrée, j ai fait un super travail dans toutes les écoles où je suis passée depuis 7 ans. Les élèves, les enseignants, tout le personnel autre qui intervient autour de ces élèves, m approuve, m estime. Chaque fin d année scolaire, tout le monde m a toujours remercié pour l aide précieuse que je leur ai apporté… Merci pour les plus de 50 ans… Nous sommes compétents, heureusement pour nous, sinon mettez nous directement à la retraite, cela ira plus vite. L exclusion à cause de l age…. super…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s