Partout en France, AESH – AVS mobilisés pour un vrai statut

Aujourd’hui, AVS- AESH et précaires de l’Education Nationale dans la rue, dans plusieurs villes de France ( Pau, Rennes, Nancy, Amiens, Agen, Paris … ) pour revendiquer un statut et des salaires décents.Après les promesses électorales de M.Macron, ils veulent des mesures concrètes. Ils ont dénoncé leurs conditions de travail scandaleuses, des salaires de misère: 600 eu/mois. « Comment vit-on avec 600 euros/mois? s’exclame Virginie, en CDD à temps partiel depuis 7 ans.Il faut avancer pour un vrai métier, un statut de la fonction publique pour les AVS- AESH avec une titularisation. »
Ils réclament aussi une augmentation des quotités horaires de leur contrat (qui sont en majorité à temps partiel imposés) une formation adaptée aux handicaps.
« Nous sommes condamnés à la précarité à perpétuité, nous avons des collègues qui cumulent plus de 10 ans de contrats précaires sans aucune perspective de pérennisation c’est un véritable scandale!C’est une chose que l’on dénonce fermement et c’est pour cela que nous sommes en grève aujourd’hui ».
AESH-AVS envisagent de nouvelles mobilisations rapidement, et pourquoi pas se retrouver toutes et tous à Paris pour crier leur colère devant le Ministère de l’Education Nationale.

A Agen: http://www.sudouest.fr/2018/04/05/video-agen-les-auxiliaires-de-vie-scolaire-manifestent-pour-un-vrai-statut-4346164-3603.php

Publicités

2 commentaires

  1. les Avs sont un réel besoin pour l’accompagnement des enfants différents en classe, mais ont aussi besoin de formations spécifiques aux différents handicaps comme les enseignants.

    Aimé par 1 personne

  2. La vraie mobilisation ça serait que nous demissionnions toutes et tous…. 2 ans en cui cae, 4 ans en contrat de droit public à 600 euros nets par mois… On vient de me placer au plafond minimum alors que j ai toujours apporté entière satisfaction aux enseignants avec qui j ai collaboré, aux familles qui voient leur enfant s épanouir un peu plus chaque jour à l école et aux élèves que j ai aides à s intégrer….
    Les enseignants sont bienveillants mais pensent clairement que si on accepte ces postes peu payés c est parce qu on peut financièrement… Qu on est en couple… Puis ils découvrent que chéri n est pas Cresus, qu on est passionné par ce qu on fait… Que l on ne touche que 600 euros nets par mois, qu on fait parfois 26 kms aller retour par jour pour aller bosser, et que du coup c est très avantageux d aller travailler. On s investit… On fait beaucoup pour les écoles… Quand on change d école on doit se réadapter très vite…. On nous fait miroiter un cdi à 20h peut être même à 24h avec un peu de chance… L éleve dont je m occupe part à toutes les vacances avec sa famille et me fait rêver et voyager par procuration… Mais moi les voyages je ne peux pas en payer à mon enfant…. Si on part ensemble une semaine par an ou tous les deux ans pas trop loin c est déjà lourd financièrement… Alors on me dit que ça serait bien que je l accompagné au collège afin qu il s y habitué plus facilement… J aimerais vraiment pouvoir faire ce sacrifice une année de plus… Si on était payés dignement… Un peu plus que le seuil de pauvreté… Mais là on est loin du compte… Alors même s il y a eu des avancées, et que depuis cette année on va recevoir la visite d ien ou de conseiller pédagogique (on se sent donc un peu moins fantôme), je pense que ce qui ferait vraiment avancer les choses c est qu on démissionne toutes et tous le même jour (motif: précarité salariale) en envoyant toutes une copie de cette lettre de démission à la presse, à nos députés, à notre ministre de l éducation nationale, aux associations de parents en situation de handicap, etc… Certes on n est pas irremplaçables mais être obligés de remplacer tout ce personnel ça risque d être compliqué…. Douloureux certainement mais au moins on aura fait parler des aesh… Car quand je vois qu on n y a même pas fait allusion quand le ministre de l éducation nationale est venu faire son grand débat à la télévision il y a quelques mois… Et que quand on entend parler dans les média, c est pour dire des inepties comme quoi on est payés 800 euros nets par mois… J aimerais une telle augmentation mais en janvier allez savoir pourquoi, quand les retraites se plaignaient, moi j ai vu mon salaire brut augmenter mais mon salaire net diminuer….

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s