Les auxiliaires de vie scolaire et accompagnants d’élèves haussent le ton en Dordogne

ls sont plus de 600 dans le département et pointent du doigt des dysfonctionnements.
Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) et les auxiliaires de vie scolaire (AVS) de Dordogne ne veulent plus « être la dernière roue du carrosse ». Au nombre de 619 dans le département (totalisés en février dernier), ces professionnels ont créé un collectif et tentent de faire entendre leur voie.

Leurs revendications sont nombreuses. À commencer par l’élaboration d’un cadre clair. « On aimerait par exemple être affecté à un établissement et non plus seulement aux enfants », précise Hélène Élouard, porte-parole.

« On n’est pas présenté à l’équipe éducative. On ne nous communique pas forcément l’handicap de l’enfant que l’on suit. Jusqu’à il y a peu de temps, on n’avait pas le droit de parler à la famille… »
Dans ces conditions, ces personnes pointent du doigt la difficulté de faire correctement ce pour quoi elles sont embauchées : aider l’enfant dans sa scolarité.

« Une vraie responsabilité »
Bas salaires, contrats précaires, temps partiels imposés… les AESH et AVS énumèrent une longue liste de dysfonctionnements. Pour accompagner un enfant en secondaire, ils doivent être titulaires du bac. Pourtant, la formation qu’on leur dispense relève du niveau brevet des collèges. « C’est totalement aberrant. Cela justifie simplement qu’il n’y ait aucune valorisation de notre métier », poursuit Hélène Élouard, qui suit un élève de terminale.

Selon les handicaps, certains accompagnateurs apprennent à signer ou à maîtriser le braille. « On se retrouve aussi à gérer des enfants qui suivent des traitements lourds. C’est une vraie responsabilité. »

Le collectif est en lien avec celui de Bordeaux. Ils ont été reçus par le rectorat et ont également rencontré le nouvel inspecteur d’académie, Jacques Caillaut. Ces accompagnants espèrent voir leur statut évoluer.

on-aimerait-par-exemple-etre-affecte-a-un-etablissement-et-non-plus-seulement-aux-enfants-precise-la-porte-parole-du-mouvement-en-dordogne
https://www.sudouest.fr/2018/05/17/les-accompagnants-haussent-le-ton-5063830-2780.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s