Caen. Accompagnants d’élèves : pour un vrai statut

En quête de reconnaissance, pour leur travail auprès d’élèves handicapés, les AESH ont à nouveau manifesté, ce mercredi 30 mai 2018, à Caen.

« L’idée, c’est d’enfin sortir de la précarité. » Les Accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) nagent en plein paradoxe : alors que la scolarisation des jeunes, dont ils ont la charge, est une priorité gouvernementale, eux ne bénéficient d’aucun statut. « Depuis la loi de 2005, leur situation n’a pas évolué, déplore Sébastien Ruaux, du syndicat Sud. Les accompagnants doivent se contenter de temps partiels imposés, payés entre 650 € et 750 € par mois. » Or, ce sont souvent des femmes, vivant seules avec leurs propres enfants, qui exercent cette profession. D’où une situation de précarité. « Nous réclamons une titularisation des AESH avec un vrai statut de fonctionnaire. Leur compétence doit enfin être reconnue. » Et leur situation stabilisée, avec la formation, la rémunération et l’avancement qui vont avec.

https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/caen-accompagnants-d-eleves-pour-un-vrai-statut-5792157

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s