AESH: S.Cluzel envisagerait de basculer sur des temps pleins avec un complément de temps du type temps périscolaires ou encore au domicile des élèves

Les auxiliaires de vie scolaire qui s’occupent des enfants handicapés dans les écoles demandent davantage de reconnaissance (formations, revalorisation de leur salaire…) Le gouvernement a-t-il prévu de répondre à leurs attentes ? Si oui, quand ?

S.Cluzel : « On y répond déjà à travers les contrats aidés par exemple qui ont été transformé au profit des AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap). Il s’agit de personnels essentiel pour les élèves et nous souhaitons renforcer leur présence dans les établissements mais aussi assurer une pérennisation de leur contrat. Ce sont souvent des emplois précaires dont le temps de travail n’excède pas les 24h-26h par semaine. Nous regardons l’opportunité de basculer sur des temps pleins avec un complément de temps du type temps périscolaires ou encore au domicile des élèves. Nous devrions atteindre les 4 800 contrats de ce type à la rentrée prochaine. Mais le problème majeur aujourd’hui c’est le recrutement. Un budget est ouvert mais on ne trouve pas le personnel car les conditions de recrutement sont trop lourdes. Un décret va sortir très rapidement pour assouplir ces conditions. »

Jean-Michel Blanquer affirme aussi que son ministère « est pleinement engagé dans la revalorisation du métier d’aide humaine et la pérennisation de la fonction d’AESH ». Le ministère et le secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées « conduisent actuellement un vaste chantier de rénovation de l’accompagnement des élèves en situation de handicap », dont le ministre ne précise toutefois pas encore les contours.

Jean-Michel Blanquer rappelle qu' »il s’agit de professionnels aux compétences reconnues, titulaires du diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social (DEAES) ». Les efforts menés par le ministère visent à « créer davantage d’emplois dans cette catégorie, afin de généraliser l’utilisation des contrats d’AESH et, ainsi, d’offrir un statut stable à la fonction d’aide humaine ».
Sur ce point, le ministre confirme et précise les chiffres qu’il avait avancés lors de son audition par la commission des finances du Sénat à l’automne dernier, dans le cadre de la préparation de la loi de finances pour 2018 (voir nos articles ci-dessous du 28 septembre et du 9 novembre 2017). Ainsi, pour la rentrée 2018, il est prévu de transformer 11.200 contrats aidés en 6.400 emplois d’AESH. Dans le même temps, 4.500 nouveaux emplois d’AESH seront créés directement, soit un total de 10.900 nouveaux emplois d’AESH. A la rentrée 2017, 8.000 emplois supplémentaires avaient déjà été mobilisés.

https://www.objectifgard.com/2018/06/07/le-7h50-de-la-ministre-sophie-cluzel-notre-volonte-est-de-repondre-a-toutes-les-situations-de-handicap/

https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250281199814

Publicités

Un commentaire

  1. Bonsoir

    Il faut que tout le monde arrête de dire qu’il y a un problème de recrutement d aesh

    Nous sommes sur place et noys attendons un contrat plein 20h par semaine minimum ce n est pas suffisant pour vivre soit 688 e nets et nous sommes formes donc opérationnels pour prendre un complément jusqu a 35 h… alors M Cluzel c est bien gentil votre intention mais beaucoup AESH AVS attendent un complément d heures des septembre 2018… pour ma part je l accepte de suite …merci

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s