Les troubles du spectre autistique (TSA)

Selon la CIM 10 et le DSM IV (La Classification Internationale des Maladies et Le Manuel Diagnostique et Statistique des Désordres Mentaux), les Troubles Envahissants du Développement (TED) comprennent :

  • Le trouble autistique : l’autisme est la forme de TED la plus connue.
  • Le syndrome de Rett : ces enfants se développent normalement jusqu’à l’âge de 6-18 mois puis leur développement stagne voire régresse et des symptômes autistiques apparaissent.
  • Le trouble désintégratif de l’enfance : ces enfants se développent normalement jusqu’à 2 ou 4 ans avant de manifester des symptômes autistiques.
  • Le syndrome d’Asperger : ces enfants n’ont pas de retard dans le développement du langage mais ont des difficultés à l’utiliser de manière adéquate.
  • Les troubles envahissants du développement non spécifiés : sont regroupés dans cette catégorie les troubles qui n’ont pas toutes les caractéristiques pour appartenir à un des 4 groupes précédents.

Ces troubles du développement apparaissent à l’enfance et se manifestent par d’importantes difficultés au niveau :

  • Des échanges avec les autres
  • De la communication
  • Du comportement et des intérêts.

La sévérité des symptômes est variable au cours de la vie et d’une personne à l’autre. Il existe une grande variété de formes: présence ou non d’une déficience intellectuelle, de troubles du sommeil, de l’alimentation, de troubles psychomoteurs, de la perception sensorielle (grande sensibilité aux bruits, lumières ou contacts physiques), etc…

  • Troubles des échanges avec les autres:

Ces enfants ont des difficultés à regarder les autres personnes dans les yeux, à percevoir et comprendre les mimiques, les gestes et les émotions. Ils ne peuvent pas imaginer ce que les autres pensent ou ressentent. Ils n’adoptent pas spontanément une distance physique adaptée et ont des grosses difficultés à entrer en relation avec les autres.

Ils ne cherchent pas à partager leurs plaisirs ou leurs intérêts. Ces enfants semblent être indifférents aux autres, ils ne s’intègrent souvent pas dans les groupes.

  • Troubles de la communication:

Ces enfants ont très souvent un retard ou une absence totale de langage parlé. Ils ne cherchent pas à compenser par les gestes ou les mimiques.

Pour ceux qui ont l’usage de la parole, ils sont dans l’incapacité d’engager ou de soutenir une conversation. Parfois le langage est répétitif ou plaqué. Ces enfants ne savent pas jouer aux jeux de « faire semblant » (jouer à la poupée, à la dînette) et sont dans l’incapacité d’imiter.

  • Trouble du comportement et de l’intérêt:

Ces enfants peuvent avoir des mouvements bizarres et répétitifs (se balancer, se mordre les mains, se toucher les cheveux…). Ils ont des rituels et des habitudes inflexibles, tout changement est source de grande angoisse.

En général ils ont un ou plusieurs centres d’intérêt très restreints et ils peuvent manifester un intérêt démesuré à un objet ou à une partie d’objet. Ces enfants ne jouent pas avec les jouets de manière habituelle (par ex: au lieu de faire rouler une voiture, l’enfant va faire rouler les roues à côté de son oreille). Ils focalisent souvent leur attention sur les détails, ils peinent à voir la chose dans sa globalité et à faire des liens.

Vous trouverez une illustration de ces difficultés sur la page du Centre Ressource Autisme d’Alsace: http://www.cra-alsace.net/fr/65.html.

Ces enfants ont d’importantes difficultés à comprendre le monde et les personnes qui les entourent. Beaucoup d’entre eux ont des difficultés à comprendre la parole de l’autre et à s’exprimer par des mots. Toutes ces incompréhensions et cette impossibilité de s’exprimer facilement procurent beaucoup d’angoisse chez ces enfants. Il est indispensable d’adapter leur environnement en le structurant pour leur permettre de nous comprendre et de limiter leur angoisse pour les aider à rentrer dans les apprentissages.

Les principales adaptations à apporter rapidement :

  • Structurer le temps, le lieu et les activités de l’enfant avec des photos, des images ou des mots écrits, utiliser un emploi du temps journalier (visuel) pour rendre prévisible la journée et limiter l’anxiété
  • Prévenir l’enfant d’éventuels changements dans sa journée en utilisant des images
  • Utiliser un langage simple et concret accompagné d’images ou de photos
  • Décomposer les consignes, les simplifier et les imager
  • Ne donner qu’une information à la fois
  • Donner à l’enfant sans langage des images pour lui permettre d’exprimer des besoins importants ou ses états émotionnels
  • Aider l’enfant à gérer son stress et son anxiété en lui donnant la possibilité de se mettre un peu à l’écart quand il ne va pas bien, d’inspirer et d’expirer en pensant à quelque chose qu’il apprécie
  • Lui expliquer les aptitudes sociales et l’aider à interagir avec ses camarades
  • Ne jamais agir brutalement, prévenir, expliquer, prévoir, parler

Vous trouverez dans la suite des pistes pour votre pratique mais le spectre des troubles autistiques étant très large toutes les pistes ne conviendront pas forcément à tous les enfants.Il est important de mettre en place celles qui lui seront bénéfiques en collaboration avec toute l’équipe, à commencer par l’enseignant.

Esther Becker – Clémentine Sablier – Odile Bru – Marlène Come

Pour aller plus loin : http://social-sante.gouv.fr/grands-dossiers/l-autisme/espace-accompagnants-10709/article/je-travaille-dans-un-etablissement-scolaire

Publicités