Interview de Lylye, AESH.i : « Nous sommes méprisés »

1) Bonjour Lylye, quel âge as-tu, d’où viens-tu ?
Bonjour, je suis du Lot et Garonne ( 47, académie de Bordeaux) j’ai 36 ans.

2) Quelle formation as-tu, quel est ton domaine de compétence ?
J’ai obtenu un Bac sciences économiques et sociales, puis un Deug de droit. J’ai ensuite obtenu le concours d’entrée pour suivre une formation d’assistant(e) de service social, j’ai dû abandonner au bout d’un an à cause de soucis de santé.

3) Quel a été ton parcours en tant qu’accompagnant ?
Un premier CUI/CAE 2008-2010 ( 20hoo) en école maternelle ( handicap : autisme) puis un 2ème CUI/CAE 2011-2016 en école primaire+ 6ème / 5 ème ( dérogation TH ). Et en CDD AESH depuis la rentrée 2016 ( 22h30 quotité 55 % pour 660 euros nets / mois ) avec le même élève multi dys.

4) Actuellement quel est ton salaire, quel temps de travail, avec qui ?
Premier CDD AESH depuis la rentrée 2016 ( 22h30 quotité 55 % pour 660 euros nets / mois ) en classe de 4ème ( élève notifié 15 hoo ) et en classe de 5ème ( élève notifié 7h00)

5) As-tu reçu une formation dédiée AESH ?
J’ai suivi la formation de 60 h oo adaptation à l’emploi, des cours en amphithéâtre, théoriques ( sur les différents handicaps) , sans professionnels de santé qui auraient pu nous éclairer sur les méthodes à adopter.

6) As-tu acquis un savoir-faire, des méthodes personnelles qui semblent donner des résultats ?
Des savoir faire acquis par moi-même, sur le terrain, en allant à la rencontre des spécialistes, en assistant à des conférences sur le handicap, en me mettant en contact avec des associations du handicap.

7) Quelles sont les évolutions que tu aimerais voir dans ton métier ?
J’aimerais que nous, AESH/AVS, obtenions une reconnaissance de notre métier. Ce qui veut dire être considérés comme des professionnels, des collègues à part entière des enseignants, de l’équipe éducative. Ne pas être « invisibles » dans les établissements scolaires. Avoir une réelle formation, ne plus être « démunis » face à un élève dont nous ignorons comment « gérer » le handicap. Etre titularisés et ne plus être de simples contractuels de l’Education Nationale. ( suppression des 6 ans obligatoires pour l’éventuelle obtention d’un Cdi). Plus de Cdéisation au rabais mais une titularisation, avec un salaire décent et des possibilités d’évolution. Etc etc … ( je pourrais faire un roman). Trop souvent, nous sommes méprisés par l’Education Nationale, mais aussi parfois par les équipes éducatives.

8) Qu’as-tu entrepris pour que les choses évoluent ?
Participes-tu à des actions individuelles ou collectives pour améliorer la situation de tes collègues, ou celle des accompagnés ?
Connais-tu des liens qui donnent des informations pratiques pour accompagner tel ou tel handicap ?

Avec une collègue, nous avons créé une page facebook (« aesh/avs/evs/parents/enseignants en action pour une école solidaire ») réunissant désormais plus de 4000 membres. Des projets sont régulièrement organisés en collaboration avec les différents interlocuteurs pour entraîner une dynamique positive. (réalisation d’un diaporama, création de blog … ).

Je suis en contact avec les syndicats pour défendre les droits des collègues AESH/AVS (nous avons pu obtenir le respect du nombre d’heures réelles à effectuer : 22h30 payées 22h30 et non 24h30 payées 22h30).
J’essaie d’alerter autant que je peux les collègues dans mon entourage, en les informant sur leurs droits, quand je connais les réponses, ou en les redirigeant vers les syndicats.

Publicités

2 commentaires sur “Interview de Lylye, AESH.i : « Nous sommes méprisés »

  1. Je pense que tout dépend des établissements où nous allons .
    Je suis avs depuis 14 ans et j’ai toujours été considérée comme une professiennelle par l’équipe.
    Les enseignants et profs me demandent souvent des conseils.
    Je participe à toutes les ess , les rencontres avec educs , ortho. ..
    Par contre j’aimerais que notre salaire soit à la hauteur du travail fourni…

    J'aime

  2. Je pense que tout dépend des établissements où nous allons .
    Je suis avs depuis 14 ans et j’ai toujours été considérée comme une professiennelle par l’équipe.
    Les enseignants et profs me demandent souvent des conseils.
    Je participe à toutes les ess , les rencontres avec educs , ortho. ..
    Par contre j’aimerais que notre salaire soit à la hauteur du travail fourni…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s